Accueil / Actusrégions / ELEVAGE : TROIS DÉPARTEMENTS SÉNÉGALAIS BÉNÉFICIENT DU SOUTIEN DE LA BANQUE MONDIALE

ELEVAGE : TROIS DÉPARTEMENTS SÉNÉGALAIS BÉNÉFICIENT DU SOUTIEN DE LA BANQUE MONDIALE

 Le Projet d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), financé avec 16,5 milliards de francs CFA de la Banque mondiale pour six pays sahéliens, dont le Sénégal, va soutenir l’élevage dans les départements de Koumpentoum, Bakel (est) et Kounghel (centre), a-t-on appris mercredi de ses responsables. Le PRAPS comporte un volet dédié à la santé animale, dont l’objectif est de faire vacciner 80 % des petits ruminants contre plusieurs maladies, y compris la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), a expliqué sa chef d’antenne, le docteur Diarra Diakhaté. De Kounghel (région de Kaffrine), Mme Diakhaté assure la coordination du projet dans les trois départements bénéficiaires au Sénégal.
S’exprimant à la fin d’une réunion administrative marquant le lancement officiel d’une campagne de vaccination du cheptel dans la région de Tambacounda, elle a souligné la nécessité de “bien communiquer et sensibiliser les éleveurs et les agropasteurs” pour assurer la réussite du projet. Pour ce faire, le PRAPS a signé des contrats avec deux radios communautaires de Bakel et Kidira, qui vont soutenir la campagne de vaccination du bétail, selon Diarra Diakhaté. Des équipements ont été remis aux agents d’élevage chargés de dérouler cette campagne. Huit parcs à vaccination seront construits dans le département de Koumpentoum et trois autres dans le département de Bakel.
Concernant le volet gestion des ressources naturelles du PRAPS, la lutte sera menée contre les feux de brousse, des points d’eau seront mis en place et des mares aménagées pour ravitailler le bétail, selon Mme Diakhaté. Le troisième volet du projet, à savoir l’accès aux marchés, va faciliter la commercialisation du bétail. Des marchés aux bestiaux seront mis en place à Altou Fass et à Gabou, deux localités se trouvant dans les départements d’intervention du PRAPS.  Des magasins seront construits dans les zones bénéficiaires du projet pour le stockage d’aliments de bétail, afin de parer à la rareté des pâturages.
Source : APS

About Diouf Babacar

Voir aussi

TOUBA – Une 4×4 tente de braquer un commerce et ouvre le feu à deux reprises.

Share this on WhatsApp Nuit du dimanche mouvementée au quartier de Darou Miname, avec deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)