,

En grève ce jeudi et vendredi : le Saes exige le respect des accords sur le taux de cotisation pour la retraite

La retraite reste toujours la principale pomme de discorde entre le Syndicat de l’enseignement supérieur (Saes) et l’Etat du Sénégal. En grève ce jeudi et vendredi, le Saes exige du gouvernement du Sénégal le respect des accords signés il y a un an sur le taux de cotisation pour la retraite.

Les collègues de David Célestin Faye veulent que l’Etat du Sénégal respecte les accords sur ce qui a été acté dans le protocole d’accord. Ils mettent en garde le gouvernement contre toute tentative de vouloir changer de manière unilatérale des accords de 2016.

Le Saes par la voix de David Célestin Faye chargé des revendications dit ne pas comprendre le fait que l’Etat veuille revenir le taux consensuel qui figure dans le protocole. « Nous avertissons le gouvernement car nous n’accepterons jamais qu’une loi vienne nous imposer un taux auquel nous ne sommes pas tombé d’accord. Si une telle loi est prise nous allons le brûler comme avant. Aujourd’hui nous constatons que non seulement  l’Etat ne cotise pour sa part mais il a augmenté le taux et exige de nous le versement de la cotisation. Ce que nous n’allons pas accepter », fulmine Mr Faye sur Sud Fm.

 Source : pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

UNE ORGANISATION FAÎTIÈRE FORTE PRÉCONISÉE POUR BOOSTER LES REVENUS TIRÉS DU PAIN DE SINGE À BALA

APPAREILS DE RADIOTHÉRAPIE : UNE MISSION D’INFORMATION DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ À VIENNE ET À ANVERS