,

Entreprises liquidées : L’Etat s’engage à restaurer les droits des travailleurs par la prise en charge de leur passif social

La longue traversée du désert des travailleurs issus des entreprises dissoutes ou liquidées est en passe de connaitre un dénouement heureux. En effet, ce vendredi 10 mars à l’issue de la rencontre présidée par le Premier ministre avec le collectif des ex travailleurs dans les locaux de la Primature, Seydou Guèye, porte-parole du Gouvernement qui faisait part du compte rendu de cette réunion a laissé entendre que l’Etat va s’engager à restaurer le droit des travailleurs issus des entreprises liquidées par la prise en charge de leur passif.

Les ex travailleurs des entreprises liquidées vont bientôt voir le bout du tunnel. C’est du moins ce qui ressort de la déclaration du ministre Seydou Guèye lors de son compte-rendu de la réunion de ce vendredi présidée par le Premier ministre avec le collectif des ex travailleurs. Pour le porte-parole du Gouvernement, la réunion consiste ‘’à trouver les meilleures formules et d’arriver à une programmation la plus efficace des engagements que l’Etat pouvait souscrire dans la perspectif de régler de façon significatives les droits des travailleurs ressortissant des sociétés liquidées’’.

Toutefois, le ministre précise que la prise en charge de ces engagements se fera selon la nature des entreprises liquidées qui sont de deux ordres : les entreprises publiques et les entreprises privées.  Dans le premier cas de figure, le ministre Seydou Guèye a déclaré que l’Etat prendre en charge intégralement passif social des ex travailleurs.  « Dans le premier groupe de sociétés qui sont une partie publique l’’Etat ne reculera pas face aux engagements pris par les différents gouvernements qui se sont succédé dans ce pays ».

Dans le deuxième bloc est composé d’entreprises privées, qui la plus part du temps des procédures ont été enclenchés, Seydou a laissé entendre que ‘’l’Etat du Sénégal ne peut pas se substituer ni aux liquidateurs ni aux employeurs’’, toutefois, il reconnait la loyauté et le bon service rendu par cette catégorie des travailleurs au service de la nation dont ils doivent pouvoir être en mesure de rentrer dans leurs acquis.  Ainsi certaines mesures ont été prise à travers cette rencontre, par exemple en ce qui concerne les sociétés publiques comme AMO Sénégal et la CIAS, la décision a été prise de liquider le passif social à travers deux exercice budgétaires.

Pour rappel ce collectif des ex travailleur dirigé par Moustapha Guèye qui est composé de 18 structures sur un rayon d’acteurs autour de 7 500 travailleurs avait été reçu au paravent en audience par le président Macky Sall lors de laquelle un comité technique a été mis en place et ce comité a été reçu par les ministres concernés en compagnie de Momar Samb.

Source :  Leral.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

SAINT-LOUIS : DES PEINES VARIANT ENTRE UN MOIS ET CINQ ANS DE PRISON POUR CESSION DE DROGUE

Affaire Khalifa Sall : Les mises en garde de Mame Mbaye Niang