Equipe de France : après le Danemark, voilà les grands perdants !

Plusieurs joueurs avaient une carte à jouer mardi lors du match entre l’équipe de France et le Danemark (0-0). La plupart ont déçu et risquent de cirer le banc durant le reste de la Coupe du monde. Le onze de la France contre le Danemark. L’équipe de France est donc qualifiée pour les 8es de finale de la Coupe du monde avec la première place du groupe C. L’essentiel est là, mais la sélection tricolore, qui affrontera l’Argentine samedi (16h), fait débat. Mardi, face au Danemark (0-0), ils étaient plusieurs à avoir une carte à jouer pour espérer s’offrir une place dans le onze de départ. Verdict : ils ont tous échoué. Sidibé, Lemar et Dembélé ont perdu gros Sur les six changements opérés par Didier Deschamps au coup d’envoi, ils étaient trois à jouer gros. Il y a tout d’abord Djibril Sidibé. Le latéral droit voulait tout donner pour reprendre sa place de titulaire devant Benjamin Pavard, on attend encore. Fébrile techniquement, il manque de rythme et de repères. On ne voit pas comment Deschamps pourrait désormais le réinstaller dans son onze en Russie. Devant, Ousmane Dembélé a encore déçu. Malgré quelques accélérations, le Barcelonais n’a jamais mis la pagaille dans la défense danoise. S’il s’est surtout appliqué dans le repli défensif, on a l’impression que l’ancien Rennais a perdu son football. C’est un peu le même constat pour Thomas Lemar. Il est d’ailleurs peut-être celui qui a le plus perdu. Alors qu’il avait une carte à jouer dans le couloir gauche, il a tout raté. Physiquement, il n’est pas au point. On n’est pas sûr de le revoir dans ce Mondial. Finalement, c’est sûrement Blaise Matuidi qui restera sur le côté gauche pour la suite de la compétition. Mendy reste derrière Hernandez, toujours rien pour Thauvin… Concernant Benjamin Mendy, entré en cours de jeu pour 40 minutes, il a délivré quelques bons centres mais il n’est pas au top physiquement et manque de repères. Lucas Hernandez a désormais une longueur d’avance. Enfin, Florian Thauvin est en quelque sorte un grand perdant aussi puisque DD ne l’a même pas testé contre le Danemark. Pas sûr qu’il jouera une seule minute dans ce Mondial. Hier, c’était peut-être l’occasion de voir ce qu’il pouvait apporter… Pour finir, un petit mot sur ceux qui ne se battaient pas vraiment pour une place de titulaire. Presnel Kimpembe n’a pas été parfait, avec un peu de fébrilité dans le premier quart d’heure, mais il a pris la mesure de l’évènement ensuite et sa prestation est correcte. Le défenseur parisien peut dépanner si Samuel Umtiti se blesse. Steven Nzonzi, lui, a été très propre. Voire trop même puisqu’il n’a pris aucun risque dans ses passes. Paul Pogba n’a pas à être inquiet…

Source: Maxifoot




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*