FAIBLE TAUX DE COUVERTURE VACCINALE DU CHEPTEL À KAFFRINE (RESPONSABLE)

Le taux de couverture vaccinale du bétail reste encore faible dans la région de Kaffrine, a indiqué, lundi, l’adjoint au chef du service régional de l’élevage, Dr Serigne Abdou Khadre Diallo.

Il en a fait l’annonce au cours d’un comité régional de développement (CRD) présidé par l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé des affaires administratives, Ousseynou Mbaye. Cette rencontre, qui portait sur le bilan de la campagne nationale de vaccination du cheptel 2017 et la préparation de celle de 2018, était organisée en collaboration avec le service de l’élevage de Kaffrine et le Projet d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS).

Dr Serigne Abdou Khadre Diallo, qui s’exprimait en présence des autorités administratives, des élus locaux et des éleveurs, a fait état d’une nette amélioration de la situation, à la lumière des résultats de la campagne 2017.

« Les objectifs visés pour les maladies ciblées étaient de 60% pour la dermato nodulaire contagieuse bovine (DNCB), mais nous n’avons que 39%. Et ce taux est de 47% en ce qui concerne la maladie péripneumonie bovine, sur un objectif de 60 % des têtes à vacciner », a précisé le Dr Diallo.

Un taux de 30% a été relevé en ce qui concerne la « peste des petits ruminants » pour un objectif de 50%. Selon lui, « la vaccination du cheptel n’a pas atteint l’objectif visé dans la région de Kaffrine, en 2017 ». D’après lui, l’état délabré de certains parcs à vaccination et la réticence des éleveurs à vacciner leurs bétails sont à l’origine de ce faible taux de couverture vaccinale à Kaffrine.

Le chef d’antenne du Projet d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), dans les départements de Koungheul, Bakel et Koupentoum, Dr Diarra Diakhaté, a annoncé des caravanes de sensibilisation pour pousser les éleveurs à vacciner leurs bétails.

« Le taux de couverture vaccinale du cheptel est faible à Kaffrine. Les objectifs ne sont pas atteints en 2017, mais nous comptons les améliorer en 2018. Des caravanes de sensibilisation seront menées au niveau des quatre départements pour une meilleure couverture vaccinale en 2018 », a-t-elle promis.

SINESALOUM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*