Accueil / Actusrégions / FATICK : LES JEUNES RÉCLAMENT LE DÉMARRAGE DES ACTIVITÉS DU PORT DE FOUNDIOUGNE-NDAKHONGA’’

FATICK : LES JEUNES RÉCLAMENT LE DÉMARRAGE DES ACTIVITÉS DU PORT DE FOUNDIOUGNE-NDAKHONGA’’

Les jeunes de la région de Fatick ont lancé mercredi un appel à l’endroit des hautes autorités étatiques pour un ’’démarrage effectif’’ des activités du port de Foundiougne-Ndakhonga, inauguré en juillet 2015 par le président de la République, Macky Sall.

’’Nous demandons l’ouverture dans les plus brefs délais du port de Foundiougne-Ndakhonga, une des plus importantes infrastructures dans la zone en mesure de résorber le chômage des jeunes de la région’’, a confié à l’APS le président du Conseil régional de la jeunesse, Cheikh Faye.

’’Des jeunes avaient été formés dans des métiers portuaires par l’Office national de formation professionnelle (ONFP), mais depuis rien au point que beaucoup de ces jeunes en sont arrivés à douter de la véracité de ce projet’’, a expliqué M. Faye.

Abondant dans le même sens, le responsable des jeunes de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) du département de Foundiougne, Mamadou Ndoura Faye, a fait part de sa’’ déception’’ de constater le retard noté dans le démarrage des activités du port.

’’Nous avions confiance à ce projet, mais maintenant la jeunesse de Fatick, plus particulièrement de Foundiougne, est habitée par le doute et le désespoir après autant de retard et une absence totale d’informations sur les raisons de ce retard’’, a-t-il ajouté.

’’On nous servait comme explication qu’il fallait la formation des jeunes aux métiers portuaires. Mais depuis lors, des jeunes ont été formés, et malgré tout, le port est à l’arrêt’’, a-t-il déploré.

’’Donc, nous lançons un appel aux hautes autorités responsables de ce projet, de prendre toutes les dispositions pour un démarrage des activités du port. Nous avons patienté depuis lors, et la jeunesse ne compte que sur cette infrastructure pour travailler’’, a insisté M. Faye.

Fruit de la coopération entre la République de Corée et le Sénégal, le port de Foundiougne-Ndakhonga a été financé à hauteur 5 milliards de FCFA. Le chantier est exécuté dans le cadre du projet d’infrastructures et d’équipements maritimes (Miep1) pour le désenclavement des régions Centre et du Sud par voie maritime.

Avec une superficie de 570,065 hectares, le port de Foundiougne est bâti sur une surface côtière de 0,65 hectare du côté de Foundiougne et sur 570 hectares dans la commune rurale de Djirnda.
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Rufisque : Un homme égorgé pendant qu’il faisait ses ablutions

Share this on WhatsApp Tristesse et consternation dans la cité de Mame Coumba Lamb. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)