Accueil / A la une / Faux et usage de faux, détournement et blanchiment de capitaux : l’Etat se joint au dossier Khalifa Sall

Faux et usage de faux, détournement et blanchiment de capitaux : l’Etat se joint au dossier Khalifa Sall

En se constituant partie civile, l’Etat du Sénégal porte l’estocade contre Khalifa Sall et éteint ses lueurs d’espoirs sur une possible liberté provisoire.

Selon EnQuête, alors que le Maire de la capitale est poursuivi pour faux et usage de faux en écritures de commerce, détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux, Khalifa Sall voit son dossier prendre une nouvelle tournure avec la constitution de partie civile de l’Etat du Sénégal.

Dont la lettre a été déposée mardi, dans l’après-midi, au Cabinet du Doyen des juges d’instruction par l’Agent judiciaire de l’Etat, Antoine Félix Diome.

Une autre bataille s’ouvre entre les avocats des deux parties, dans cette affaire aux senteurs de règlements de comptes politiques comme disait le Ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye.

Actusen.com

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Vente illégal de moteurs: Le Préfet de Bakel avertit les pêcheurs

Share this on WhatsApp La subvention des moteurs de pirogue est une réalité dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)