,

Faux et usage de faux, détournement et blanchiment de capitaux : l’Etat se joint au dossier Khalifa Sall

En se constituant partie civile, l’Etat du Sénégal porte l’estocade contre Khalifa Sall et éteint ses lueurs d’espoirs sur une possible liberté provisoire.

Selon EnQuête, alors que le Maire de la capitale est poursuivi pour faux et usage de faux en écritures de commerce, détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux, Khalifa Sall voit son dossier prendre une nouvelle tournure avec la constitution de partie civile de l’Etat du Sénégal.

Dont la lettre a été déposée mardi, dans l’après-midi, au Cabinet du Doyen des juges d’instruction par l’Agent judiciaire de l’Etat, Antoine Félix Diome.

Une autre bataille s’ouvre entre les avocats des deux parties, dans cette affaire aux senteurs de règlements de comptes politiques comme disait le Ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye.

Actusen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Le PSE est « un modèle réussi », selon Macky Sall

MACKY SALL DEMANDE AUX SÉNÉGALAIS DE CÔTE D’IVOIRE DE ’’VIVRE DANS LA CONCORDE”