,

Financement des pôles urbains : Les banques invitées à accompagner le gouvernement

La Banque de l’habitat du Sénégal (Bhs) a organisé, hier, la première édition de ses «Rencontres professionnelles » présidée par Diène Farba Sarr, le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie. Il a invité les banques et établissements financiers publics et privés à accompagner le gouvernement dans sa politique de développement des pôles urbains.

Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie a appelé, hier, les banques et établissements financiers à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des pôles urbains. Diène Farba Sarr présidait la première édition des «Rencontres professionnelles » organisées par la Banque de l’habitat du Sénégal. Le ministre a félicité la Bhs qui, a-t-il souligné, en plus de financer le logement social, organise la réflexion autour des problématiques liées à cette question qui permet de faire le point sur l’habitat et l’accès des populations à un logement décent.

Selon lui, pour promouvoir les logements sociaux, le gouvernement a lancé une politique autour des pôles urbains qui est un important programme de mise en valeur d’un habitat planifié avec les commodités requises. Prenant l’exemple du pôle urbain de Diamniadio, il a indiqué qu’il est avancé et s’inscrit dans le programme national. Selon lui, de tels programmes permettent de promouvoir le logement social et de combler le déficit de logements. Pour contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs et assurer progressivement le rééquilibrage de l’armature urbaine au Sénégal, son département a conçu un programme de planification, d’aménagement et d’équipement de 27 pôles urbains, à l’horizon 2035, dans les 14 régions du pays, a confié le ministre. Ainsi, a-t-il poursuivi, une superficie globale de 9.812 hectares sera aménagée et mise à la disposition des promoteurs publics et privés et des coopératives d’habitat pour la production de 345.000 unités d’habitation. Diène Farba Sarr a saisi cette occasion pour inviter les établissements financiers publics et privés à accompagner le gouvernement dans le développement de ces pôles urbains.

« La Bhs, acteur clé de la politique du logement dans notre pays, s’est assignée également un rôle d’animateur du dialogue sur des questions essentielles du secteur. Afin d’inscrire définitivement ces rendez-vous dans l’agenda du secteur, nous avons, avec la coopération des professionnels de l’immobilier et pour les acteurs du secteur, lancé « les Rencontres professionnelles de la Bhs », a déclaré Mamadou Bocar Sy, directeur général de la Bhs. Selon M. Sy, ces rencontres seront annuelles et les pôles étant une question fondamentale, il a été décidé d’y revenir. Le directeur général a rappelé deux dates clé. Il s’agit du lancement officiel du Pôle urbain de Diamniadio, le 24 mai 2014 par le président Macky Sall. Ce pôle, a-t-il estimé, ce sont 1.644 hectares de superficie répartis sur quatre arrondissements et qui doit accueillir, à terme, 300.000 habitants. L’autre date clé, selon Bocar Sy, c’est la tenue, le 23 mars 2015, du symposium international à l’occasion des 35 ans de la Banque de l’habitat du Sénégal sur le thème « Pôles urbains : enjeux et mise en œuvre ». Selon lui, il était important de faire le bilan d’étape des pôles urbains : celui de Diamniadio, site pilote et les autres qui sont gérés par le ministère du Renouveau urbain.

Aliou KANDE

lesoleil.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Drame à Kolda : Un écolier meurt par noyade

Perspectives économiques : Moody’s relève la note du Sénégal de B1+ à Ba3