Fonds inactifs : 22 milliards dorment dans les banques

L’Afrique n’a pas besoin d’investisseurs étrangers. Et pourrait, à long terme,  s’autofinancer, elle-même. Et ce, grâce à ses épargnes. Selon Vera Songwe, présidente du Conseil d’administration de la Commission économique des Nations-unies pour l’Afrique, plus de 40 millions de dollars (22 milliards FCFA) dorment dans les banques africaines. L’économiste s’exprimait en marge de la retraite des investisseurs américains et africains. « Nous pouvons utiliser ces fonds pour réaliser des infrastructures et créer de l’emploi pour les jeunes. Nous voulons commencer par des pays qui ont l’expérience. Je pense que la commission économique que je représente est en train de voir comment encourager davantage l’investissement privé sur le continent », souligne-t-elle dans Walf Quotidien.

 A l’en croire, les marchés de ces capitaux africains ne sont pas suffisamment développés.

Seneweb

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*