,

FORÊT DE MBAO : PLUS DE 400 000 PLANTES PRODUITES ET PLUS DE 130 HECTARES REBOISÉS

 Plus de 407737 plantes ont été produites et plus de 132 hectares reboisés dans le cadre du Plan d’aménagement de la forêt classée de Mbao (PAFCM), a-t-on appris, jeudi.
“Plus de 407737 plantes ont été produites pour assurer la transformation des peuplements et la conservation de la biodiversité, et plus de 132 hectares ont été reboisés”, rapporte le quotidien Enquête qui a réalisé un dossier ce jeudi sur ce poumon vert situé dans la banlieue dakaroise. Le colonel Moussa Fall, responsable des opérations des plans d’aménagement de Mbao, signale qu’un “arboretum” a été implanté sur 5 hectares dans lequel sont arqués 6 zones géographiques (ZEC) du pays : la Casamance, le Bassin, le Ferlo, les Niayes, le Sénégal Oriental et le Delta.
“On veut mettre le Sénégal en miniature”, a dit le colonel Fall, soulignant que “l’inventaire systématique a réalisé 31 espèces pour 2445 pieds”. La forêt classée de Mbao est connue pour son potentiel forestier rempli d’eucalyptus et d’anacardiers. D’autres activités y sont développées, comme la collecte de bois d’énergie, la pêche, le maraîchage.
Le responsable des opérations des plans d’aménagement de Mbao a fait part d’un projet de parc animalier dans cette forêt, ainsi que de l’aménagement d’une aire de jeu pour enfants, des parcours sportifs et de loisirs, etc. Située au cœur du département de Pikine, la forêt de Mbao a été déclarée forêt classée depuis le 7 mai 1940. Considérée comme une “forêt urbaine”, elle est passée de 800 hectares à 722,5 hectares à cause de “fortes pressions” comme le déclassement, l’urbanisation galopante, la pollution, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LA COOPÉRATION FRANCO-SÉNÉGALAISE APPELLÉE À FAIRE CAP SUR LA JEUNESSE ET ’’LES FORCES VIVES’’

SUKËRU KOOR N°15 AVEC TAFSIR ABDOURAHMANE GAYE ET CHERIF MAMINE