Accueil / A la une / FPT : 221 millions de francs CFA pour les régions du centre du Sénégal

FPT : 221 millions de francs CFA pour les régions du centre du Sénégal

Le directeur général du Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3 FPT), Dame Diop, a annoncé un financement d’un montant de 221 millions de francs CFA de sa structure à six centres de formation professionnelle (CFP) des régions du centre du Sénégal.

Ce financement s’inscrit dans le cadre d’un nouveau programme du Fonds de financement de la formation professionnelle, dénommé projets de formation et d’insertion (PFI), a-t-il précisé, mardi, à Kaolack (centre), au cours d’une cérémonie officielle de lancement de la nouvelle initiative

Cette manifestation a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaolack, Jean Paul Malick Faye, qui a par ailleurs supervisé la cérémonie de signature des conventions des PFI entre le directeur général des 3 FPT et les directeurs des six CFP retenus.

Les six CFP bénéficiaires de ce financement sont des structures des régions de Kaolack, Diourbel, Nioro, Birkelane, Mbacké et Fatick, a indiqué le DG du Fonds de financement de la formation professionnelle.
Si l’on en croit Dame Diop, les projets financés devraient impacter 510 personnes en termes de formation et d’insertion.

Il explique que les PFI « visent l’ouverture de centres de formation professionnelle dans leur environnement économique immédiat’’, contexte dans lequel ces nouvelles structures sont appelées à développer « une offre de formation diversifiée et adaptée aux besoins de l’économie ».

Dans ce cadre, les projets retenus partent de l’agro-écologie à l’élevage, à la transformation du sel et au maraichage. « Ils impliquent tous des acteurs locaux du secteur privé et public mais aussi des collectivités locales », a-t-il souligné.

M. Diop note par ailleurs que les Projets de formation et d’insertion (PFI) « traduisent la vision du président de la République », Macky Sall, relativement au Plan Sénégal émergent (PSE), précisément en son axe 2 relatif au renforcement du capital humain.

Source : APS AB/BK

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Le Sénégal va sombrer dans le noir si l’Etat ne paie pas à la Senelec ses 235 milliards

Share this on WhatsApp Si l’État du Sénégal  et les collectivités locales ne sortent pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)