,

Fraternité Sénégalo-Mauritanienne : Serigne Sidy Mbacké appelle

La 13e édition de la Ziarra de Sar Sara (175 km de Nouakchott) sera célébrée le 14 juillet 2017. À cette occasion, un comité d’organisation composé de représentants des associations mourides, est à pied d’œuvre pour un bon pèlerinage dans cet endroit mythique où toute la dimension spirituelle de Cheikh Ahmadou Bamba fût révélée.

 

Serigne Sidy ibn Serigne Mourtada MBACKE, représentant officiel du Khalif Général des Mourides en Mauritanie s’active, comme à l’accoutumée pour offrir à cette ziarra la dimension qui sied à sa grandeur.

 

Il s’est réjoui, de passage à Saint-Louis, de la disponibilité et de l’engagement des autorités mauritaniennes qui, à chaque tenue de cet évènement religieux, prennent toutes les dispositions nécessaires pour assurer son bon déroulement.

 

«  Le Sénégal et la Mauritanie partagent un pont religieux et culturel séculaire qui fonde leur fraternité. J’ai découvert en nos deux présidents, une douceur et un humanisme partagé », a-t-il dit, en invitant ces derniers à renforcer davantage les liens sanguins qui lient les deux peuples.

 

Prenant en exemple, l’effervescence mouride vers Sar Sar, l’affluence des talibés Khadres du Sénégal à la Ziarra de Nimzatt et la ruée des talibés Niassenes de la Mauritanie au Gamou de Medina BAYE, Serigne Sidy magnifie la vivacité des rapports entre Dakar et Nouakchott, nourris autour de la foi et de la ferveur.

 

« Nul ne peut aller sans l’autre », a-t-il indiqué, en exhortant les deux parties à se rapprocher davantage  et à éviter d’entretenir malentendus.

 

Aujourd’hui, les dissensions internes entre les deux Nations sont pour la plupart,  alimentées par des campagnes de dénigrement d’opposants politiques au gouvernement mauritanien, celles-ci produisent des effets néfastes qui sapent l’apaisement entre les pays frères en créant un climat de suspicions. Le marabout réprime l’éventuelle persistance de ce climat de méfiance qu’il juge dangereux pour l’avenir des deux pays.

 

Pourtant, contrairement aux messages de dénigrement, d’importants efforts sont consentis par le régime actuel en terme de liberté d’expression, de respect des droits de l’homme et de la conservation des acquis démocratiques.

 

Serigne Sidy MBACKE soutient que ces performances doivent être reconnues et encouragées.

 

NDARINFO.COM

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Relance de l’agriculture : la KOICA renforce les capacités du CIPA de Saint-Louis

"Pourquoi je me suis cassée du plateau de SenTv"