,

Frustrations des membres de la Cojer après les investitures : Thérèse Faye Diouf et ses camarades ravalent leur vomi devant le Pm

La Convergence nationale des jeunesses républicaines (Cojer) n’a pas caché sa colère, par le biais de certains de ses membres, après la publication des listes d’investiture de Benno Bokk yakaar (Bby). Mais Thérèse Faye Diouf et ses camarades ont vite fait de ravaler leurs frustrations devant le Premier ministre ce jeudi, lors d’une rencontre.

Thérèse Faye Diouf ne veut sans doute pas subir le même sort que ses camarades de parti, Maguette Ngom et Ansoumana Danfa, respectivement Conseiller spécial à la Présidence et Chargé de mission du Président, virés pour avoir contesté les choix du président Macky Sall. Accusée par Marème Faye Babou, la présidente de l’aile dissidente des jeunesses républicaines, de ne pas avoir assez fait pour empêcher ses troupes de s’attaquer au président de la République, la patronne de la Convergence nationale des jeunesses républicaines (Cojer) par ailleurs Directrice générale de l’Agence de la Petite enfance et de la Case des Tout petits, a très vite réagi en allant à la rencontre du Premier ministre et tête de liste nationale de la coalition au pouvoir.
Selon L’Observateur, pendant presque deux tours d’horloge à la Primature, la délégation de Thérèse Faye Diouf composée de hauts responsables de la Cojer comme Babacar Lo Ndiaye, Mahécor Diouf, Pape Malick Ndour, s’est lavée à grande eau devant Mouhamed Boune Abdallah Dionne. “Nous avons été infiltrés par des individus mal intentionnés qui ont distillé des informations fausses sur nous. Pour nous, il n’a jamais été question de boycott ou de sabotage”, commencent-ils par dire avant d’assurer au Pm que : “Même si certains ont dit qu’ils ne se reconnaissent pas dans les investitures, nous allons mouiller le maillot pour une victoire éclatante de Bby”.
Le Premier ministre a assuré la délation de Thérèse Faye Diouf qu’il prenait acte de sa démarche avant de leur donner ses recommandations. “Il faut suivre la ligne du parti et respecter les choix du président Macky Sall. Je n’ai d’ailleurs jamais cru à tout ce qui a été dit”, a rassuré le Pm.
Pour rappel, après les investitures de Bby, des jeunes de la Cojer avaient qualifié leur absence des listes de “forfaiture” contre une jeunesse “qui est toujours au front dans les moments difficiles. Pis encore, ils avaient assimilé les décisions de Macky Sall à du “sabotage”.

Source : pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Un HACKER britannique a piraté les DONNÉES de 800 collaborateurs du PENTAGONE

Cheikh Tidiane Gadio : «Pour 47 listes, c’est 10 votants par heure»