,

Fuites au bac : Dakar, Thiès et Diourbel, l’axe du mal

La série d’arrestations liée à l’affaire des fuites au bac, continue. Ouverte jeudi à Dakar, avec 10 placements en garde à vue, elle s’est poursuivie le lendemain, vendredi, à Tivaouane (Thiès) et Diourbel où deux élèves et un étudiant ont été arrêtés.

Dans la cité religieuse, la Dic a mis la main sur Mouhamed Guèye,  candidat au bac. Il détenait les corrigés des épreuves de français et de maths. Interrogé par les enquêteurs, il a balancé un certain Hamady Seydou Diallo, élève au lycée Mouhamadou Moustapha Mbacké de Diourbel, également candidat au bac, qui a été interpellé après qu’il a accompli l’épreuve orale d’espagnol.

Ce dernier, à son tour, à livrer les noms de Malick Mamadou Diop, un étudiant de l’Université virtuelle du Sénégal, et de Mouhamed Kâ, candidat au bac aussi, qui a reconnu avoir reçu les corrigés des épreuves de français, de maths et d’histo-géo.

Le trio a été transféré samedi dans les locaux de la Dic à Dakar. Sur place, le pensionnaire de l’Université virtuelle du Sénégal a cité trois autres personnes qui seraient mêlées à cette affaire et résidant à Diourbel. L’arrestation de ces dernières serait imminente.

 

 

Auteur: Source : L’Observateur – Seneweb.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

FATICK : LES SALTIGUÉS PRÉDISENT UNE CAMPAGNE ÉLÉCTORALE “VIOLENTE” ET UN HIVERNAGE “PLUVIEUX”

Mahammad Dionne: « BBY ne cherche pas la majorité pour régler des problèmes personnels »