Fuites Bac 2017 : De nouvelles têtes tombent entre Thiès et Kaolack

La Section de Recherches de la Gendarmerie et la Division des Investigations Criminelles (DIC) ont encore fait tomber des têtes. selon nos confrères de Seneweb, il y a une six (06) nouvelles interpellations durant ces dernières 48 heures. On compte deux professeurs, deux étudiants et une pièce essentielle du puzzle qui a été arrêtée à Thiès et a permis une autre arrestation à Kaolack.

Entre Thiès, Kaolack et Diourbel, toujours selon les sources de nos confrères, une trentaine de personnes est tombée dans les filets des enquêteurs.

150 téléphones portables et plus d’une dizaine d’ordinateurs ont été saisis. tout ce matériel a permis de remonter jusqu’aux suspects. Depuis l’ouverture de l’enquête sur les fuites des épreuves du Bac, les têtes tombent une à une.

senepeple

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*