,

Gambie : 69 ressortissants sénégalais expulsés

69 ressortissants sénégalais ont été expulsés de la Gambie vers la Casamance ce dimanche. Cette mesure est tombée trois (3) jours après une rencontre entre les ministres de l’Intérieur des deux pays à Dakar. Et, selon une source gouvernementale gambienne, la décision d’expulser les Sénégalais n’a rien à voir avec la politique migratoire du gouvernement d’Adama Barrow.

Jusqu’à l’expulsion, vers la Casamance de 69 ressortissants sénégalais vivant en Gambie, les relations entre Banjul et Dakar étaient en parfaite harmonie.  L’expulsion a eu lieu après un contrôle inopiné où des Sénégalais sans papiers, ont été appréhendés par les services de l’immigration de Banjul et de sa banlieue.

Mercredi dernier, le ministre gambien de l’intérieur, Mai Ahmad Fatty était en discussion, à Dakar, avec son homologue sénégalais Abdoulaye Daouda Diallo pour concilier la stratégie commune de la Gambie et du Sénégal en matière de lutte contre la criminalité et le banditisme transfrontalier, le trafic de drogue et la menace terroriste.  Sans attendre une décision judiciaire sur le sort du séjour de ces Sénégalais en Gambie, Buba Sanyang, le directeur des services de l’immigration, a ordonné leur expulsion vers la frontière sud que son pays partage avec le Sénégal.

Une source gouvernementale gambienne a révélé à BBC Afrique que la décision d’expulser les Sénégalais n’a rien à voir avec la politique migratoire du gouvernement d’Adama Barrow. Selon cette source, aucune autorité de la sûreté nationale, de la Justice gambienne ou celui du ministère de l’intérieur, n’a été consultée sur ces expulsions.

Source : pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Amnistie de Clédor Sène et Cie : «Le Président n’en avait pas le droit » : Dame Babou

Béthio Thioune demande pardon