dimanche , octobre 21 2018
Accueil / A la une / Guédiawaye – Les jeunes de Sam Notaire délogent un bar, le propriétaire accuse le délégué de quartier

Guédiawaye – Les jeunes de Sam Notaire délogent un bar, le propriétaire accuse le délégué de quartier

Les populations de Sam Notaire (Guédiawaye) se sont levées comme un seul homme, ce dimanche pour déloger un ‘’bar’’, installé dans le quartier depuis 3ans. En effet, ces jeunes soutiennent l’idée que le bar est à l’origine du désordre dans le quartier. Interrogé par leral.net, Ndiaye Hann, trouvé sur les lieux, donne sa version des faits. Pour lui, « le bar ne devrait en aucun cas être installé dans le quartier. Même si le propriétaire a de l’autorisation du gouverneur ou du préfet, qu’importe, ce n’est pas normal. Nous n’accepterons plus ces choses dans notre quartier », a-t-il soutenu.

Il ajoute que : « le bar est à l’origine de l’insécurité dans le quartier. Les agressions se poursuivent dans le quartier et on n’arrive plus à garantir la sécurité et la paix pour nos enfants. On a alerté la police, le préfet, la gendarmerie, mais depuis lors, pas de solution. Maintenant, on a décidé nous-même de le faire dégager immédiatement, sans délai requis ».

L’enseignant Ibrahima Ndiaye ne dira pas le contraire. Il appuie les jeunes dans le combat. « Nous avions un quartier paisible mais depuis que le bar s’est installé, nous vivons dans l’insécurité. On ne peut pas réveiller un jour sans qu’on nous signale un cas d’agression ou de vol », a-t-il soulevé.

Venu soutenir les jeunes, le délégué de quartier Sam Notaire Cheikhou Camara emboîte le même pas. « Depuis 2015, on a suivi toutes les procédures administratives mais en vain. Maintenant, le problème est que les gens viennent de partout pour acheter de la ‘’bière’’ par détail à 100 francs », a-t-il regretté car, pour lui, « 100 francs est à la portée des enfants et cela amène beaucoup de violence dans le quartier ».

Malmené, bousculé par les jeunes, le propriétaire du bar Lamine Mendy s’explique : « ce n’est pas un bar mais plutôt c’est un dépôt pour vente emportée et les gens ne comprennent pas », a-t-il dit dans un ton d’agacement. Enervé par la huée des jeunes, il accuse le délégué de quartier de Sam Notaire, Cheikhou Camara et le délégué de quartier, Arfan Kane. « Ces deux délégués de quartiers ont manipulé ces jeunes pour venir m’agresser. Mais ils vont voir avec moi parce que ces deux-là, je leur ai toujours donnés de l’argent et maintenant c’est ce que j’ai arrêté depuis quelques mois. C’est pour cela qu’ils ont orchestré tout cette mascarade malsaine ».

Lamine Mendy, propriétaire du bar a précisé qu’il a la licence (autorisation) et le local est utilisé pour dépôt et vente emportée, c’est juste une alimentation.

Pour rappel, le bar se trouve dans le quartier de Arfan Kane mais côte à côte avec le quartier Sam Notaire.

Paradoxe pour paradoxe, le délégué de quartier Sam Notaire Cheikhou Camara nie les accusations et traite M. Mendy de menteur. « Je lui demande de dire la vérité. Je n’ai jamais mangé son argent. Et au nom d’Allah, je lui demande de justifier ses dires car je n’accepterai pas ces accusations qui ne tiennent pas », a-t-il rétorqué.

Finalement, n’eût été l’intervention de la police, cette affaire aurait pu tourner au vinaigre. La police a embarqué le propriétaire Lamine Mendy avec ses acrtons et caisses d’alcool.

Les jeunes de Sam Notaire eux, pour leur partcrient victoire. Une affaire à suivre.

Leral

About hamet Guèye

Voir aussi

Affaire «femme chic» : Deux ans de prison ferme à Fatou Kiné Dieng

Share this on WhatsApp La sentence est tombée tel un couperet sur la tête de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)