Accueil / A la une / HCCT : UN PROGRAMME REMPLI POUR LA PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE L’ANNÉE 2017

HCCT : UN PROGRAMME REMPLI POUR LA PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE L’ANNÉE 2017

Un séminaire d’échanges et de partage, l’élaboration d’un Plan d’actions stratégique 2017-2022 et des auditions sur notamment la contribution du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) à la réforme de l’Acte III de la décentralisation vont, entre autres, marquer la première session ordinaire de l’année 2017 de cette institution.

Cette session ‘’s’est ouverte le mardi 20 février par décret présidentiel n° 2017-312 du 14 février 2017, rappelle un communiqué transmis à l’APS.

Selon ce communiqué, la Conférence des présidents de l’institution ‘’s’est réunie ce mercredi 22 février pour [en] arrêter l’ordre du jour’’.

‘’Les riches contributions des membres du bureau et des présidents de commission ainsi que les regards croisés ont permis de dégager des idées fortes sur la méthode de travail et la définition des actions prioritaires du Haut Conseil dont la planification devrait être engagée dans le cadre d’un Plan stratégique qui sera le tableau de bord directionnel de l’Institution’’, souligne le document.

Il signale que ‘’sur proposition du président, M. Ousmane Tanor Dieng, la Conférence des présidents a examiné et adopté la proposition de chronogramme’’.

Ainsi, après la Conférence des présidents et les travaux des commissions, prévus du 20 mars au 5 mars, la période du 8 au 15 mars sera marquée par le discours inaugural du Président du Haut Conseil des collectivités territoriales, un séminaire d’échanges et de partage sur la présentation globale du HCCT, les missions de l’Etat et les principes de l’Administration publique dans un contexte de décentralisation, les principes de la bonne gouvernance territoriale…

Du 16 au 21 mars 2015, place sera faite à l’élaboration du Plan d’actions stratégique 2017-2022 du HCCT.

Du 22 au 31 mars, ce sera au tour des auditions sur le thème de la contribution du Haut Conseil des Collectivités territoriales à la réforme de l’Acte III de la Décentralisation.

Le ministère de la Gouvernance locale fera l’évaluation de la première phase de cette réforme et dégagera les perspectives de la seconde phase.

Celui des Finances planchera sur les finances locales et les innovations dans le financement de la décentralisation, alors que le ministère de la Santé sera entendu sur l’état de la prise en charge des compétences transférées dans ce secteur.

Le ministère de l’Education est lui attendu sur l’état de la prise en charge des compétences transférées dans le domaine de l’éducation. L’Association des maires du Sénégal (AMS), l’Agence des aéroports du Sénégal (ADS), l’Agence nationale pour l’aménagement du territoire (ANAT) et le comité de pilotage de l’Acte 3 feront aussi leur passage.

Le rapport de la session sera élaboré et adopté, dans la période du 1er au 20 avril.
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Concours général 2018: 114 distinctions décernées à 101 lauréats, dont 55 filles et 46 garçons

Share this on WhatsApp L’édition 2018 du Concours général a noté 2179 candidats, dont 1284 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)