Accueil / Actusrégions / IDENTIFICATION DES ÉQUIDÉS : FATICK VA RECEVOIR 2000 PUCES ÉLECTRONIQUES EN JUIN (MINISTRE)

IDENTIFICATION DES ÉQUIDÉS : FATICK VA RECEVOIR 2000 PUCES ÉLECTRONIQUES EN JUIN (MINISTRE)

Fatick, 22 fév (APS) – La région de Fatick sera dotée de 2000 puces électroniques en juin prochain, pour aider les agriculteurs à pouvoir identifier les chevaux ou les ânes en cas de perte, a annoncé, mardi à Fatick, le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye. ‘’Pour donner un peu plus d’impulsion au secteur agricole, de l’élevage en milieu rural et compte tenu du rôle qu’ils jouent, le cheval comme l’âne, nous avons essayé de voir comment les développer et surtout les protéger contre le vol’’, a-t-elle dit. S’exprimant au cours d’une réunion du comité régional de développement (CRD) de Fatick, elle a déclaré que le ministère de l’Elevage est conscient que ‘’le cheval et l’âne jouent un rôle économique extrêmement important au niveau des exploitations familiales’’.  Et elle a rappelé que ‘’c’est la raison pour laquelle’’ un projet a été mis en place dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), la nouvelle stratégie de développement du Sénégal.
En effet, ‘’dans le cadre de la lutte contre le bétail, nous avons introduit des puces électroniques au niveau de la Direction du développement des équidés, pour pouvoir […] retrouver les chevaux en cas de perte’’. Grâce à des lecteurs, il est possible, par le biais d’une base de données, de ‘’savoir à qui appartient l’animal’’, d’après elle. C’est dans ce cadre que rentre la distribution de 2000 puces dans la région de Fatick, à partir du mois de juin. ‘’Quand on vole à un agriculteur son cheval, on lui enlève presque sa charrue ou son tracteur, parce que c’est cet animal qui l’appuie dans sa production agricole’’, a-t-elle estimé. C’est pourquoi le ministère de l’Elevage et des ressources animales a introduit une fiche signalétique pour faciliter l’identification des équidés en milieu rural comme urbain, a-t-elle expliqué.  ‘’C’est presque une carte d’identité pour l’animal qui permet également d’enregistrer tout ce que nous avons comme informations sur l’animal, quand on lui fait des vaccinations’’, a-t-elle souligné.
En plus de ces fiches signalétiques, poursuit-elle, le ministère de l’Elevage a introduit un arrêté interministériel qui porte sur la réglementation du transport par des véhicules à traction animale pour le bien-être des chevaux et des ânes. ‘’Nous avons demandé à ce que l’âge de l’enfant qui conduit soit relevé à 15 ans et nous avons même demandé à ce qu’il ait des permis de conduire pour ce qui concerne ces calèches’’, a-t-elle affirmé. Cette mesure va permettre de mettre dans de meilleures conditions, les professionnels qui évoluent dans le secteur des équidés, mais également d’éviter les nombreux accidents, selon elle.  Toutes ces réformes vont contribuer au bien-être du cheval comme le recommande la résolution 2016 de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).
Source : APS

About Diouf Babacar

Voir aussi

TOUBA – Une 4×4 tente de braquer un commerce et ouvre le feu à deux reprises.

Share this on WhatsApp Nuit du dimanche mouvementée au quartier de Darou Miname, avec deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)