Accueil / A la une / Immigration clandestine : Trois jeunes de Linguère meurent dans les côtes libyennes

Immigration clandestine : Trois jeunes de Linguère meurent dans les côtes libyennes

Malgré les campagnes de sensibilisation et les initiatives pour les fixer au pays ou les inciter à privilégier les voies régulières pour se rendre à l’étranger, les jeunes sénégalais continuent d’opter pour l’immigration clandestine. Au péril de leur vie.

Les dernières victimes de ces rendez-vous avec la mort, sont trois habitants de Dahra Djoloff, à Linguère. Il s’agit de Bamba Samb, un tailleur de 27 ans, Abdoulaye Sène, un commerçant de 26 ans, et Mody Sow, un élève de 22 ans.

Le trio est mort au large des côtés libyennes, en tentant de gagner l’Italie à bord d’une embarcation qui a craquée puisque surchargée.

Au total 42 jeunes de Dahra avaient quitté leur terroir pour Dakar, point de départ de leur aventure de migrants. La plupart, dit-on, n’avaient pas l’autorisation de leurs parents.

De la capitale sénégalaise, ils ont pris les bus en direction du Mali puis le Niger où les attendait leur convoyeur. De ce pays, ils ont rallié en 4X4 la Libye, dernière étape avant le départ pour l’Italie à bord d’une embarcation et moyennant 400 000 francs CFA par candidat à l’immigration.

seneweb

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

France : La diaspora casamançaise vend les réalisations de Macky Sall

Share this on WhatsApp Les ressortissants des casamançais basés en France, regroupés autour du Réseau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)