Insolite : Sacré mécanicien, il explique avoir seulement caressé le balcon d’une

Un mécanicien condamné à 2 ans de prison pour avoir caressé les seins d’une malade mentale 
Le tribunal de grande instance de Louga a vidé ce mercredi l’affaire des quatre jeunes accusés d’avoir violé une déficiente mentale domiciliée au quartier médina salam. 
Seul le mécanicien qui a avoué avoir caressé les seins de la déficiente mentale a été condamné à deux (2) ans de prison. Les trois autres ont été relaxés. 

Devant la barre, Mor a déclaré : « c’est la déficiente mentale elle-même qui est venu dans sa chambre sans son invitation. Une fois à l’intérieur, elle a défait son pagne et s’est couché sur le lit, exhibant ses parties intimes. J’ai voulu couché avec elle, mais finalement j’ai vite compris q’elle n’ai pas sain d’esprit. Après avoir palpé ses seins, je l’ai sommé de quitter la chambre ».

Source sanslimitesn.com




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*