International : L’extradition de séparatistes camerounais du Nigeria jugée « illégale »

International-L’extradition-de-séparatistes-camerounais-du-Nigeria-jugée-illégale

Une cour de justice nigériane a jugé « illégale et anti-constitutionnelle » l’arrestation puis l’expulsion de séparatistes camerounais qui avait obtenu le droit d’asile au Nigeria, ont rapporté dimanche leurs avocats.
« Le juge Chikere a déclaré que l’arrestation et la détention de douze plaignants était illégale » dans un jugement rendu dans la semaine à Abuja, peut-on lire dans un communiqué du cabinet Falana and Falana. »Concernant l’expulsion de ces douze détenus ainsi que 35 autres du Nigeria vers le Cameroun (…) le juge a déclaré qu’elle était illégale et anti-constitutionnelle », note le communiqué, soulignant que l’Etat nigérian devrait s’assurer qu’ils puissent être renvoyés au Nigeria. Interpellés à Abuja début janvier 2018 par les services de renseignement nigérians soucieux de soutenir leur voisin camerounais, 47 leaders du mouvement séparatiste anglophone camerounais, dont leur président autoproclamé Julius Ayuk Tabe, ont été transférés à Yaoundé le 26 janvier.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*