,

JOURNÉE DE L’ALBINISME : UNE OCCASION DE RÉUSSIR LA SENSIBILISATION

La célébration de la Journée mondiale de l’albinisme, ce mardi 13 juin, doit permettre d’atteindre l’objectif de sensibilisation du grand public en vue d’un changement de comportement à l’égard des albinos, indique le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme.
L’organisation onusienne souligne à cet effet la nécessité d’un soutien à sa campagne de sensibilisation dénommée : ‘’Les personnes atteintes d’albinisme : des êtres humains, pas des fantômes’’.  Selon elle, ces dernières sont victimes de nombreuses formes de discrimination dans le monde et l’albinisme continue d’être profondément mal compris, aussi bien sur le plan social que médical, déplore-t-elle.
‘’L’apparence physique des personnes souffrant d’albinisme est souvent l’objet de croyances et de mythes erronés découlant de la superstition, ce qui favorise leur marginalisation et leur exclusion sociale, qui, à leur tour, donnent lieu à toutes sortes de stigmatisations et de discriminations’’, relève le texte.  Dans certaines communautés, ces croyances mettent en danger constant la vie et la sécurité des personnes atteintes d’albinisme. Et ces mythes millénaires sont présents dans les pratiques et attitudes culturelles de populations à travers le monde.
C’est pourquoi, en 2013 et 2014, le Conseil des droits de l’homme des Nations unies et la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples ont adopté des résolutions réclamant la prévention des agressions et de la discrimination à l’encontre des personnes atteintes d’albinisme.  Le 18 décembre 2014, l’Assemblée générale adoptait une résolution proclamant, à compter de 2015, le 13 juin Journée mondiale de sensibilisation à l’albinisme.
Le but de la journée est de sensibiliser le grand public aux difficultés rencontrées par les albinos dans leur vie quotidienne et lutter contre le rejet qu’ils peuvent parfois subir dans certaines sociétés. La journée se veut aussi un appel aux dons en faveur de la recherche.
Maladie relativement méconnue, l’albinisme est suscitée par un défaut de production de la mélanine, ‘’pigment responsable de la couleur de notre peau, de nos cheveux et de nos yeux’’. Une personne atteinte d’albinisme n’aura donc pas la même apparence que les autres, mais souffrira également de gros problèmes de vue.
La mélanine a aussi un rôle protecteur de la peau par rapport aux attaques des rayons ultraviolets du soleil. Elle contribue, chez les sujets sains, au développement du système nerveux visuel et de la rétine. L’albinisme touche en moyenne 1 personne sur 20 000 dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé.
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

KOLDA : 6129 CANDIDATS INSCRITS AU BACCALAURÉAT 2017

Damel Meissa Fall, tête de liste ‘’Sunu natangue reew’’: « Nous voulons (re) civiliser l’Assemblée nationale »