,

KAFFRINE : DES PRODUCTEURS FORMÉS À L’UTILISATION DES INFORMATIONS CLIMATIQUES

 L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), en partenariat avec l’ONG “Innovation, environnement, développement en Afrique”, (IED Afrique), a organisé, samedi, un atelier en vue de former 60 producteurs du département de Kaffrine à l’utilisation des informations climatiques. ‘’Cet atelier vise à former des producteurs du département de Kaffrine à l’utilisation des informations climatiques produites par l’ANACIM, pour faire face au changement climatique afin d’améliorer leur production’’, a expliqué Diabel Ndiaye, ingénieur agro-météorologue à l’ANACIM. ‘’Nous sommes dans une phase de changement climatique où il y a une variabilité inter-annuelle de la pluviométrie. Il serait bien de partager certaines de ces informations météorologiques’’, a-t-il expliqué.

Cela, selon lui, permettrait aux producteurs d’être au courant de ce qui est prévu et de savoir le régime pluviométrique attendu, pour planifier la date des semis ou mener des opérations culturales adaptées. ‘’L’utilisation des informations climatiques produites par l’ANACIM fait partie des stratégies par rapport au changement climatique’’, a pour sa part soutenu Hamédine Diouf, représentant du coordonnateur du projet DFC, piloté par l’ONG IED Afrique. Selon lui, l’utilisation de l’information météorologique permet aux producteurs de faire un bon choix dans la pratique culturale. ‘’Un paysan qui utilise ces informations météorologiques aura de bons résultats sur le rendement et la productivité’’, a-t-il assuré.

Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

ASSEMBLÉE NATIONALE : ” DES ACQUIS IMPORTANTS” DEPUIS L’INDÉPENDANCE MALGRÉ DES DÉFIS DE TAILLE (ISMAILA MADIOR FALL)

Modifications apportées au projet de code de la presse: la CAP est dans tous ses états