KAFFRINE : UN AGENT DES DOUANES DÉFÉRÉ AU PARQUET POUR USAGE ET DÉTENTION DE CHANVRE INDIEN

 Un agent des douanes interpellé par une patrouille du commissariat urbain de Kaffine (centre) a été déféré lundi pour usage et détention de chanvre indien, a-t-on appris du commandant de police Ali Guèye Diop. Le mis en cause, en service à la brigade mobile de Tambacounda, avait été arrêté dans la nuit du jeudi à vendredi par les éléments du commissariat urbain de Kaffrine pour détention de chanvre indien, a expliqué le commandant Guèye Diop.
Il avait été appréhendé au quartier Mbamba, dans la capitale du Ndoucoumane, par une patrouille dont l’attention avait été attirée par « le comportement suspect d’un groupe de jeunes’’, dont il faisait partie.  « Interpellé et fouillé, le mis en cause ne détenait rien par devers lui », malgré la forte odeur de chanvre qu’il dégageait, une chose qui a incité les policiers à poursuivre leur fouille, malgré les injures qu’il proférait à leur endroit, selon le commandant de police.
Malgré ce comportement jugé inapproprié, l’agent des douanes a été invité à ouvrir sa voiture dans laquelle les policiers vont trouver un cornet de chanvre indien dissimulé sous les pédales du véhicule.  Il a été de suite embarqué et conduit dans les locaux du commissariat urbain de Kaffrine, où « il a reconnu sans embages’’ les faits qui lui sont reprochés, déclarant avoir acquis la drogue auprès d’un individu dénommé « guerrier », sans plus de précision, indique le commandant Guèye Diop. L’agent des douanes a été ensuite placé en garde à vue avant d’être déféré tôt lundi matin au parquet de Kaolack (centre), a annoncé le commandant du commissariat urbain de Kaffrine.
Source : APS




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*