,

KAOLACK : VIOLATION SUPPOSEE DE LA DECISION DE D’ARRÊTER LA COMMERCIALISATION ARACHIDIERE LES OPERATEURS S’EXPLIQUENT

Suite à la dénonciation dont ils sont victimes, les opérateurs, membres de la Fédération nationale des opérateurs stockeurs privés et transporteurs (Fnosp/t) qui continuent la commercialisation de leurs graines, ont apporté leur démenti.

Pour le responsable de la Fnosp/t, El Hadji Bou Goumbala, «contrairement à ce qu’ils disent, les allégations selon lesquelles les opérateurs sont entrain de détourner les quotas de semences pour aller les vendre aux industriels notamment à la Sonacos sont fausses», a constaté ce dernier. Il estime, en effet, que contrairement à ces propos fallacieux, «les semences d’arachide concernant l’édition 2017 de la campagne de distribution ont été livrées à 100%. Moi-même qui étais affecté dans la commune de Dya, j’ai terminé mes opérations de distribution, j’ai avec moi toutes les factures relatives à ce travail».

Maintenant, poursuit-il, «c’est vrai que la date limite, suite à la prolongation, des opérations a expiré le 10 juin dernier, mais cela n’empêche pas aux opérateurs qui ont été agrées et qui bénéficient aujourd’hui d’une mise à disposition d’amener leurs graines à l’usine. Ce qui d’ailleurs est un avantage pour le pays et un acte de citoyenneté pour l’opérateur en question», a-t-il aussi fait comprendre. Malgré la fin de la campagne, des opérateurs poursuivent des opérations de commercialisation de l’arachide vers la Sonacos, au-delà même de cette date butoir. Ce que décrient certains, dénonçant un détournement des semences arachidières dont la mise en place est toujours en cours dans certaines zones.

Source : sinesaloum.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

FATICK : PLAIDOYER POUR LA REPRISE DU PROGRAMME DE PHOSPHATAGE DES SOLS

Début de l’hivernage à Tambacounda : la vallée du Mamacounda sort de son lit, plusieurs maisons se retrouvent sous les eaux