Accueil / Actusrégions / KEDOUGOU : SGO investit 14 millions de francs sur les conseils de la jeunesse.

KEDOUGOU : SGO investit 14 millions de francs sur les conseils de la jeunesse.

Les membres des différents ordres de conseils de la jeunesse de Kédougou affichent le sourire. Ce dimanche, Sabodala Gold Operations leur a octroyé la rondelette somme de 14 millions de nos francs, histoire de les aider à davantage s’organiser pour jouer pleinement leur partition dans les différentes missions qui leur sont dévolues.

Ce dimanche à la direction de l’environnement et du développement communautaire de Sabodala Gold Operations (SGO), l’ambiance était tout autre, joviale à souhait, surtout que depuis la veille, des averses s’abattaient sur cette partie du Bélédougou, lui octroyant une belle fraîcheur. Des jeunes membres des différents ordres de Conseils, Conseils départementaux et communaux de la jeunesse et Conseil régional de la jeunesse y sont invités, et ils ont reçu des mains de Nico Uys, le directeur des opérations de SGO, un chèque de 14 millions de nos francs.

Pour M. Uys, « comme compagnie responsable qui se soucie du respect des lois et règlements en vigueur au Sénégal, SGO se doit de soutenir les communautés hôtes à travers son département des relations communautaires ou officie brillamment Issa Dabo, et sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise ». Il ajoutera que « cet appui à la jeunesse de Kédougou se justifie amplement par le rôle éminemment important que les jeunes, bien formés et encadrés, doivent avoir dans le processus de développement socio -économique du pays, surtout que cet accompagnement est facilité par le fait que le gouvernement du Sénégal a mis en place un cadre approprié, réceptacle de toutes les politiques de jeunesse qu’est le Conseil National de la Jeunesse ».

Le directeur des opérations rassurera les jeunes que la compagnie ne les décevra guère, elle continuera à les accompagner chaque qu’il lui sera donné l’opportunité et les moyens de le faire, avant qu’Issa Dabo ne poursuive en soulignant avec force que « SGO voudrait marquer son territoire comme partenaire privilégié du gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre de son référentiel en matière de développement économique et social qu’est le PSE ». Ousmane Soumaré, président du conseil régional de la jeunesse parle de « révolution agricole ».

Avant lui, le président du Conseil communal de la jeunesse de Sabodala a souhaité la bienvenue à ses camarades venus des 19 communes et trois départements de la région. Aussi bien, le président du Conseil départemental de Salémata que ses homologues de Kédougou et Saraya, tous ont rendu grâce à Allah pour cette importante subvention. « Jamais dans l’histoire du Sénégal, les jeunes de Kédougou ont pu bénéficier d’une telle aide », a martelé Ousmane Soumaré, le dévoué président du Conseil régional de la jeunesse de Kédougou, non sans rappeler le chemin parcouru ayant abouti à la cérémonie officielle de remise du chèque. M. Cissokho mettra en relief, pour les magnifier, les bonnes initiatives du directeur des relations communautaires dont il dira qu’il n’a ménagé aucun effort pour les appuyer depuis de longues années. « Cette fois ci, nous sommes mis à l’épreuve, et je prends solennellement ici l’engagement selon lequel, avec cette cagnotte, nous allons opérer une véritable révolution agricole », a-t-il révélé. Le patron de la jeunesse de Kédougou d’indiquer que les jeunes de Kédougou se distingueront de leurs autres camarades, en ce sens qu’ils vont grandement contribuer à l’atteinte des objectifs fixés par le président de la République en matière d’autosuffisance en riz. « Les potentialités existent, et il suffit que les projets et programmes nous accompagnent, que les collectivités locales mettent à notre dispositions des terres », a asséné Ousmane Soumaré qui a vivement remercié SGO et prié pour que ce partenariat puisse se pérenniser.

Les jeunes soutiendront plancher dans les meilleurs délais sur un plan d’action devant leur permettre de produire d’ici l’an prochain, des quantités inestimables de riz, et montrer à la face du monde qu’il est de l’ordre du possible de réussir chez soi à travers le métier qu’est l’agriculture qui, selon lui, est durable. Sur le chemin du retour, les jeunes ont visité le poste de santé flambant neuf de Mamakhono construit par SGO et le foyer des jeunes de Khossanto en chantier.

Source : tambacounda.info

About Diouf Babacar

Voir aussi

TOUBA – Une 4×4 tente de braquer un commerce et ouvre le feu à deux reprises.

Share this on WhatsApp Nuit du dimanche mouvementée au quartier de Darou Miname, avec deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)