Khalifa Sall parle pour la première fois : «Je plaide non coupable »

Depuis le début du procès dite de la caisse d’avance, le maire de Dakar a pour la première fois, eu l’occasion de dire publiquement ce qu’il en pense. Et pour Khalifa Sall, c’est une cabale de plus orchestrée pour annihiler ses ambitions politiques.  Face au juge, le leader de Manko Taxawu Senegaal a soutenu que s’il avait accepté les propositions qu’on lui avait faites de mettre ses aspirations politiques de côté, il n’en serait pas arrivé là aujourd’hui.  L’édile de la capitale sénégalaise a par ailleurs demandé au juge de relâcher ses co-inculpés, car, cette affaire qu’il qualifie de politique, n’est dirigée que contre sa personne.
Source : pressafrik

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*