Accueil / Actualités / LA CAMPAGNE AGRICOLE 2016 “SATISFAISANTE” DANS LES PAYS DU CILSS (RESPONSABLE)

LA CAMPAGNE AGRICOLE 2016 “SATISFAISANTE” DANS LES PAYS DU CILSS (RESPONSABLE)

– Le coordonnateur du Programme régional de sécurité alimentaire, Mouhamadou Hamadoun, a jugé, vendredi, la campagne agricole 2016 “satisfaisante” dans les pays membres du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS). ‘’Plus de 67 millions de tonnes y ont été produites’’, a-t-il déclaré aux journalistes présents à la fin des travaux d’une concertation régionale sur la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

En novembre 2016, la production céréalière était estimée à 66 millions de tonnes, a-t-il rappelé, soulignant que ‘’le bilan définitif fait état de 67,2 millions de tonnes de céréales produites’’. D’après Mouhamadou Hamadoun, ces chiffres décrivant une bonne production céréalière ne cachent nullement les difficultés qu’ont eues certains pays lors de cette campagne, notamment le Libéria, la Mauritanie et la Gambie.

En se référant aux estimations de novembre 2016, déclare-t-il, 9,7 millions de personnes vivant dans les pays du CILSS seraient dans une situation alimentaire ou nutritionnelle difficile. ‘’Si rien n’est fait, au mois de juin 2017, nous en serons à 13 millions de personnes en situation nutritionnelle difficile”, a alerté le coordonnateur du programme régional de sécurité alimentaire du CILSS. Il ajoute que ‘’3,5 millions d’enfant sont en situation nutritionnelle très difficile’’.

Une centaine de participants en provenance du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo ont pris part à ces trois jours de concertation régionale.

Le CILSS a été créé en 1973 lors de la première grande sécheresse dans le Sahel, afin de mobiliser les populations sahéliennes et la communauté internationale autour de l’aide d’urgence et de la mise en œuvre des programmes dans les domaines de l’agriculture pluviale et irriguée, de l’hydraulique, de l’environnement, du transport et et de la communication. En 1995, il a recentré ses activités autour notamment de la sécurité alimentaire et de la gestion des ressources naturelles.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Ross-Béthio : Le maire veut faire de l’enseignement préscolaire “une obligation”

Share this on WhatsApp Le maire de la commune de Ross-Béthio, Amadou Becaye Diop, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)