,

LA CENTRALE DE SANTHIOU-MEKHÉ POURRA ALIMENTER PRÈS DE 300000 PERSONNES (RESPONSABLE SÉNÉLEC)

 La centrale solaire photovoltaïque de Santhiou-Mekhé (Tivaouane), d’une capacité de production de près de 30 MW, pourra “alimenter près 300 000 personnes”, a annoncé, le chef du département énergies renouvelables et innovation technologique de la Sénélec, Saër Diabou Diop.
Le président de la République, Macky Sall, inaugure ce jeudi cette infrastructure, présentée comme “la plus grande [centrale solaire] d’Afrique de l’Ouest”.
D’un coût global de 27 milliards de francs CFA, cette centrale de 92000 panneaux solaires est érigée sur une superficie de 64 hectares dans ce village de la commune de Méouane.
“A travers le contrat d’achat d’énergie, la Sénélec va acheter toute la production de la centrale. Pour la première année, la production est estimée à 50 GW/h. Donc, c’est une production qui en équivalence pourra alimenter à peu près 300.000 personnes”, a-t-il dit.
Dans un entretien avec Radio Sénégal (publique), M. Diop a expliqué que c’est un projet d’une puissance de 29,5 MW signé entre la Sénélec et le promoteur Senergy Suarl.
“Ce contrat d’achat d’énergie a été signé le 31 décembre 2013. Ce projet consiste pour le promoteur à concevoir, construire, maintenir et exploiter une centrale solaire pendant une durée de 27 ans”, a-t-il précisé.
Il a rappelé que la Sénélec est en train de développer une politique de mix-énergétique avec un objectif de 17% de parts d’énergies renouvelables en 2017.
En octobre 2016, la Sénélec a mis en service la centrale de Bokhol (nord) d’une capacité de production de 20 MW, puis celle de Malicounda (Mbour) de 22 MW, a renseigné M. Diop, annonçant la mise en service prochaine de la centrale de Kahone (centre) de 20 MW et de celle de Médina- Dakhar de 30 MW.
L’objectif à terme, a-t-il fait valoir, est d’avoir une réduction du prix du KW/h pour la population. “C’est aussi, entre autres objectifs, de faire en sorte qu’il y ait de l’énergie propre profitable à tout le monde’’.
“C’est pourquoi, ce projet a été éligible au crédit carbone, parce qu’il permet d’éviter 34000 tonnes de CO2 par année”, a salué le chef du département énergies renouvelables et innovation technologique de la Sénélec.
“A terme, quand tous les projets de production d’énergies renouvelables de Sénélec seront mis en service, on va tendre vers une diminution du KW/h”, a-t-il assuré.
aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Niary Tally : 3 garçons abusés sexuellement dans un Fast-Food

SECURITÉ : Donald Trump contraint l’ONU à RÉDUIRE son budget consacré au maintien de la PAIX de 7,5%, à 7,3 milliards $