La Chine ACHÈVE la mise au point d’un concurrent du GPS

La Chine  a lancé avec succès une fusée Changzeng 3B (Longue Marche 3B) avec à son bord deux (2) satellites  de navigation Beidou-3, et a ainsi achevé le déploiement de son système de navigation Beidou, a annoncé la Société des sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC).

Le décollage a eu lieu lundi 19 novembre  depuis la base de Xichang dans la province du Sichua (sud-ouest). Les deux (2) satellites mis en orbite trois (3) heures plus tard se joindront à 17 autres Beidou-3 lancés précédemment pour former un réseau. Il s’agit des 42e et 43e appareils du système de navigation. Pékin s’est fixé pour objectif de réaliser, d’ici la fin de l’année, le projet «18+1», c’est-à-dire de placer 18 satellites en orbite terrestre moyenne et un satellite en orbite géostationnaire. Le 2 novembre, la Chine a lancé le 17e satellite, celui qui fonctionnera en orbite géostationnaire dans le cadre du projet Beidou-3.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*