La Chine dévoile ses ARMEMENTS dernier cri lors d’un DÉFILÉ militaire

https://youtu.be/Vv3lO-YMQDM

La Chine avait organisé  un défilé sur la base d’entraînement de Zhurihe pour célébrer le 90e anniversaire de l’Armée populaire de libération de Chine. Xi Jinping, est monté sur la tribune dans la base d’entraînement militaire de Zhurihe, dans la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine).  Le défilé a impliqué 12.000 soldats, 129 avions militaires, 571 unités d’équipement au sol. Il est à noter que plus de 40% des armements chinois représentés ont été démontrés pour la première fois. Des groupes de chars, de véhicules de combat d’infanterie, de canons d’artillerie automoteurs et de missiles anti-char ont défilé, survolés par des troupes aériennes d’élite. Une colonne de chars de combat 99-A a défilé sur le polygone. Ce char dernier cri est capable de frapper des cibles avec précision en se déplaçant. Le défilé a en outre présenté le missile antichar HJ-10, qui peut détruire chars, hélicoptères et véhicules blindés.

Pour la première fois, le défilé a dévoilé au public les chasseurs de la cinquième génération J-20, capables de voler à basse altitude, d’échapper à la détection des radars et d’effectuer des attaques surprises. La démonstration d’arsenaux de missiles a clos l’évènement. Le défilé chinois a présenté son «tueur de porte-avions», le missile balistique antinavire à la portée intermédiaire DF-21D. En outre, le missile DF-26, capable de frapper les cibles marines et terrestres, et le DF-31AG, dont la portée dépasse 10.000 km, ont également défilé sur le polygone. L’événement commémore la fondation de l’armée communiste chinoise en 1927, lors d’un premier engagement face aux troupes du gouvernement nationaliste au début de la guerre civile qui s’achèvera par l’arrivée au pouvoir du PCC, en 1949. L’armée chinoise est connue aujourd’hui sous le nom d’Armée populaire de libération.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*