,

La Corée du Nord montre les DENTS face aux exercices MILITAIRES en péninsule coréenne

Pyongyang exhorte Washington à entendre «la voix de la raison» et mettre un terme aux exercices militaires dans la péninsule coréenne. Une tentative des États-Unis de porter une frappe préventive sur la Corée du Nord aurait des «  conséquences catastrophiques  » a déclaré un porte-parole du Comité national Nord-coréen pour la paix cité par le journal Rodong Sinmun. Selon le porte-parole, les États-Unis devraient immédiatement arrêter les manœuvres visant la Corée du Nord et retirer toutes les armes nucléaires déployées dans la péninsule coréenne et autour d’elle.

« Les États-Unis devraient entendre la voix de la raison et réfléchir aux conséquences catastrophiques d’une tentative de porter une frappe préventive sur la Corée du Nord », a souligné le porte-parole. Il a ajouté qu’au moindre signe de pareilles frappes, « Pyongyang attaquerait le premier, par ses armes nucléaires, toutes les bases d’où proviennent l’agression et les provocations ».

Séoul et Washington ont entamé leurs exercices annuels conjoints Key Resolve et Foal Eagle, que la Corée du Nord considère comme une répétition de guerre d’invasion à son encontre, bien que la Corée du Sud et les États-Unis assurent que les manœuvres revêtent un caractère purement défensif. Le 10 mars, le porte-avions Carl Vinson, le croiseur Lake Champlain et les destroyers Wayne E. Meyer et Michael Murphy sont entrés en mer du Japon. Le lendemain, les avions embarqués par le Carl Vinson ont effectué des vols en direction de la Corée du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

CONOCOPHILIPS VS FAR LTD : Vers un arbitrage international

DONALD TRUMP AU VOLANT D’UN CAMION : Les internautes réagissent