,

“LA PÊCHE, PREMIER SECTEUR D’EXPORTATION” (OUMAR GUÈYE)

 La pêche contribue largement au développement économique et social du pays avec 6000 emplois au Sénégal et 204,6 milliards de francs CFA de recettes, a rappelé jeudi Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime.  La pêche contribue largement au développement économique et social du pays avec 6000 emplois au Sénégal et 204,6 milliards de francs CFA de recettes, a rappelé jeudi Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime. “La pêche participe à hauteur de 3,4% sur le Produit intérieur brut (PIB). Mais aussi avec 204,6 milliards de francs CFA de recettes, il est le premier secteur d’exportation au Sénégal”, a souligné le ministre. Il s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de remise de diplôme aux élèves de la promotion 2016/2017 de l’Ecole nationale de formation maritime (ENFM).
Cette promotion compte 37 récipiendaires. Le parrain de la cérémonie est le Sud-Coréen Jong Koo Lee, président-directeur général de la Compagnie africaine de pêche (CAPSEN). Le ministre a aussi souligné “l’importance qu’accorde” le président de la République au secteur de la pêche avec l’octroi de 29 milliards de francs CFA entre 2016 et 2019. “Cette somme va permettre de subventionner l’achat de moteurs pour les pêcheurs (…) Les femmes transformatrices, un maillon important dans la chaîne de valeur, ne seront pas en reste dans ces mesures que [le gouvernement est en train de] prendre pour booster ce secteur”, a assuré Oumar Guèye. Il a également rappelé les efforts déployés par son département pour lutter contre le fléau mondial que constitue la pêche illicite non réglementée et non déclarée (la Pêche INN).
Cette activité illégale fait perdre à l’Etat plus de 100 milliards par an, a relevé le ministre, rappelant que “d’importantes mesures réglementaires et coercitives ont été prises en compte dans le nouveau Code de la pêche adopté en 2015”. Selon lui, ces nouvelles dispositions juridiques, “suivies à la lettre, ont permis à la Marine nationale d’arraisonner et de convoyer jusqu’au Port de Dakar 7 bateaux qui s’adonnaient à la pêche illégale”. Le huitième avait pu s’échapper, a dit le ministre.
Pour sa part, le Directeur de l’ENFM, Babacar Faye a souligné la nécessité d’une “formation dans les pratiques maritimes”. “Un partenariat a été signé avec la République de Pologne lors de la visite de Macky Sall dans ce pays qui a une expérience avérée en matière navale”, a-t-il dit. Ce partenariat permettra d’ériger l’ENFM “en Ecole nationale supérieure de formation maritime qui aura les commodités d’une Université”, a-t-il fait savoir, tout en insistant sur la nécessité de procéder “au rajeunissement du corps professoral de son établissement”.
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

DIÈNE FARBA SARR : ‘’SENHABITAT VA RENDRE LE LOGEMENT ACCESSIBLE’’

Linguère : Une fillette de 3ans meurt par noyade