jeudi , octobre 18 2018
Accueil / A la une / LA SÉNÉLEC VISE L’ATTRACTIVITÉ ET LA PERFORMANCE (RESPONSABLE)

LA SÉNÉLEC VISE L’ATTRACTIVITÉ ET LA PERFORMANCE (RESPONSABLE)

La société nationale de l’électricité (Sénélec) travaille à devenir, à l’horizon 2020, “une entreprise performante et attractive” au service de ses clients et du développement économique et social du Sénégal, a indiqué Ndatté Sy Ndoye, chef de sa cellule Guichet unique.

La société a, pour atteindre cet objectif, consenti depuis 2014 des investissements massifs et engagé une mise aux normes et une meilleure gestion, a expliqué Mme Ndoye, lundi, au cours d’un atelier d’échanges avec des journalistes économiques sur les réformes de l’environnement des affaires au Sénégal, avec un focus sur la feuille de route Doing business 2019.

Selon elle, “plus de 1000 projets ont été lancés pour plus de 2000 milliards de francs CFA, avec la participation de tous les bailleurs de fonds”.

“Cela va permettre de renforcer le parc de production avec un mix énergétique de 20%, de sécuriser, de fiabiliser et de renforcer le réseau de transport et celui de distribution, à travers tout le pays”, a-t-elle ajouté

“Les réformes entreprises depuis 2014 sur les procédures et les délais ont permis la création, en mars 2015, du Guichet unique pour le raccordement à l’électricité, en collaboration avec l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX)”, a souligné Ndatté Sy Ndoye, annonçant également le lancement d’un site web interactif dénommé “Agence en ligne”.

D’après elle, les réformes se poursuivront avec la facturation numérique, la mise en place de compteurs intelligents, le lancement prochain d’applications mobiles ainsi que le changement du logo de Sénélec pour marquer la rupture par rapport à la gestion antérieure de cette société, font également partie des réformes.

L’impact sur la fiabilité de l’approvisionnement a occasionné une “amélioration nette” de la qualité de service, a-t-elle fait valoir, ajoutant que huit procédures ont été identifiées avec des interlocuteurs différents suivant l’étape où on se trouve.

D’une durée de deux jours, cette rencontre initiée par l’APIX, va permettre d’avoir la même compréhension et la même appréhension des enjeux liés à l’amélioration du climat des affaires, une occasion de faire le point sur l’état de mise en œuvre de la feuille de route Doing Business 2019 et d’illustrer l’impact des réformes effectives par des vécus auxquels s’identifieront un nombre important de cibles, précise la même source.

“L’aspiration du Sénégal à atteindre l’émergence en 2035 est conditionnée par une relance rapide de l’économie à travers le développement du secteur privé en vue d’accroître les revenus et les opportunités de création de richesses sur tout le territoire nationale”, ont indiqué les responsables de l’APIX dans les termes de référence de cet atelier qui a regroupé une trentaine de journalistes
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Les innovations du Magal 2018 déclinées par cheikh Ameth Saloum

Share this on WhatsApp Share this on WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)