,

La vérité CACHÉE de la flotte SOUS-MARINE Nord-coréenne

La Corée du Nord continue de moderniser ses sous-marins, tout en développant leur capacité à transporter et lancer des missiles balistiques. Des experts militaires passent à la loupe la marine militaire de Pyongyang. Le 2 mai, la situation géopolitique en péninsule coréenne et les forces armées nord-coréennes, a raconté qu’une deuxième plateforme pour des essais de lancements sous-marins de missiles balistiques avait été détectée sur des photos prises par des satellites commerciaux.

Il s’agit en fait d’une modification d’un appareil soviétique PSD-4 qui a été conçu comme un site de lancement pour des tirs d’essais préliminaires de missiles, avant de les tests à bord des sous-marins. La première plateforme avait été détectée en Corée du Nord en 2014. Contrairement aux affirmations de Pyongyang, des experts américains et sud-coréens estiment que la majorité des lancements « sous-marins » ont été effectués depuis ces appareils et non depuis des sous-marins. En 2012 et 2013, d’après la revue National Interest, la Corée du Nord a entamé la construction d’un sous-marin expérimental, baptisé Gorae. Hypothétiquement, le navire est capable de tirer un ou deux (2) missiles balistiques depuis une profondeur de 10 à 15 mètres. Les sous-marins modernes sont en mesure de lancer des missiles à 50 mètres sous l’eau.

De nombreux experts soulignent que le sous-marin, construit à base de technologies obsolètes, ne représente pas une menace importante pour la Corée du Sud ou les États-Unis. Dans le même temps, ils notent que le Gorae peut être utilisé pour tester des technologies nécessaires pour concevoir de futurs sous-marins plus modernes. Néanmoins, les analystes militaires ont exhorté à ne pas négliger la puissance de la marine nord-coréenne, qui comprend des dizaines de petits sous-marins qui peuvent frapper plusieurs cibles simultanément et miner de vastes zones maritimes. Ainsi, en 2015, d’après des estimations du Pentagone, la Corée du Nord possédait d’environ 70 sous-marins de divers modèles.

MACRON ÉLU : Les FÉLICITATIONS DE PYONGYANG ARRIVENT ENFINf

La Corée du Nord a félicité mardi Emmanuel Macron pour sa victoire à la présidentielle française, lui souhaitant de «réussir dans son travail responsable». Avec l’Estonie, la France est l’un des deux (2) pays européens à ne pas entretenir de relations diplomatiques officielles avec la Corée du Nord. Ceci n’a cependant pas empêché Pyongyang d’adresser ses félicitations au candidat élu à la présidence française, Emmanuel Macron.

Selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA, le message a été envoyé par Kim Yong-nam, Président de l’Assemblée populaire suprême, qui est le chef d’État de ce pays asiatique, même si la fonction est plutôt honorifique. Ce dernier a souhaité à M. Macron « de réussir dans son travail responsable en vue du développement et de la prospérité de la France ».

Ces dernières semaines, les tensions sont montées d’un cran autour des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang qui n’abandonne pas ses tentatives de se doter d’un missile capable d’acheminer une ogive nucléaire sur le continent américain. Pour sa part, le vice-Président américain Mike Pence a annoncé en avril la fin de la politique de « patience stratégique » à l’égard de la Corée du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

(audio) du 09 avril 2017: trois garçons de 11 à 13 ans tentent de violer deux filles de 09 à 10 ans

Chinese vice president in Senegal to strengthen economic ties