,

L’armée Nord-coréenne QUATRIÈME au classement mondial

La Corée du Nord a une arme très redoutable: ce n’est pas la “mère de toutes les bombes” mais son armée nationale. Pour la Journée de l’armée Pyongyang a organisé des tirs d’artillerie près de la ville portuaire de Wonsan, auxquels le dirigeant Kim Jong-un a assisté en personne. Le programme de cette journée festive pourrait ne pas s’arrêter là: le Pentagone et les voisins de la Corée du Nord craignent à nouveau que Pyongyang célèbre cette date par le lancement de nouveaux missiles ou de nouveaux essais nucléaires. Les USA appellent la Corée du Nord à “s’abstenir de provocations“. Que craignent les Américains ? Qu’y a-t-il de si particulier dans l’armée de ce pays ? L’armée de la Corée du Nord est pratiquement la plus grande fierté des habitants du pays. Elle est la quatrième du monde avec 1 200 000 soldats et officiers — sachant que près de 4 millions de personnes sont inscrites en réserve. Toutefois, en dépit de son ampleur, les experts affirment que la Corée du Nord est derrière son voisin du sud en termes de puissance.

Il faut en effet tenir compte des capacités de l’armée sud-coréenne. Certes, la Corée du Nord dispose de la quatrième plus grande armée en termes d’effectifs mais le budget de Séoul est 25 fois plus grand que celui de Pyongyang, ce qui se reflète dans la modernité de son matériel militaire. L’armée nord-coréenne ne peut pas se vanter de disposer du matériel le plus avancé mais le moral de ses combattants est au plus haut, notamment grâce à l’éducation patriotique. Le service militaire est obligatoire et il est très difficile d’y échapper. Sachant que la durée du service est extrêmement élevée: 10 ans pour les hommes et 7 ans pour les femmes. D’ailleurs, pour ces dernières, le service est devenu obligatoire sur ordre de Kim Jong-un depuis 2015. Pyongyang n’utilise pas l’armée que pour intimider ses rivaux mais également pour des missions de nettoyage, par exemple dans les champs. C’est probablement pour cette persévérance et ce labeur qu’on craint l’armée nord-coréenne et qu’on préfère ne pas avoir affaire à ce pays. Et aujourd’hui, pour la Journée de l’armée populaire en Corée du Nord, la Maison blanche a réuni tout le Sénat pour évoquer la situation dans ce pays. Certains experts pensent que Trump pourrait utiliser le conflit avec Pyongyang à ses propres fins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Emission Homme Politique Invité Sidy MBAYE le 24 Avril 2017

CYCLISME : la 4ème étape du Tour du Sénégal s’est jouée en circuit fermé à Nguinth