,

L’Asecna reporte sa prise de fonction en 2018 et compromet l’inauguration de l’Aéroport de Diass

Les autorités de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (Asecna) et Madagascar ont informé à l’Etat du Sénégal qu’elles ne prendront plus la Tour de contrôle au mois d’octobre comme prévu, mais en janvier 2018. Une décision surprenante qui vient accompagner celle des compagnies aériennes de la place qui soutiennent n’avoir pas prévu dans leur budget de cette année, leur transfert à Diass.  L’ouverture de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, prévue le 7 décembre prochain, est aujourd’hui fortement menacée.

En effet, hormis les actes posés par l’Agence pour la promotion des investissements et grands travaux (Apix) en charge du cargo village, Total et les deux sociétés de maintenance concurrentes (Shs et Ahs), l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar(Asecna) vient de signifier aux autorités sénégalaises qu’elle ne prendra le contrôle de l’aéroport qu’au mois de janvier 2018.  Alors qu’elle devait le prendre au mois d’octobre prochain.

Comme pour ajouter de l’huile au feu, des compagnies aériennes de la plateforme de l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor ont fait savoir ouvertement  qu’ils n’ont  pas prévu dans leur budget de cette année, le transfert à l’aéroport de Diass.  Des positions que l’Etat aura beaucoup de difficultés à faire évoluer, informe “l’Observateur”.

 Source ; pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

50 lauréats du prix Nobel DÉVOILENT les principales MENACES pour l’humanité

Le journaliste Dame Babou établi aux Etats-Unis révèle : “Ce qui a été écrit sur le document de déportation d’Assane Diouf…”