L’Association Nationale de la Presse Sportive (ANPS) en visite de prospection et d’évaluation au stade Lat Dior de Thiès

L’ANPS au terme de sa visite d’évaluation du stade Lat Dior a constaté l’exiguïté du stade, l’étroitesse de la tribune réservée à la presse sportive et donné quelques recommandations  avant son homologation.

Le stade Lat Dior de Thiès qui vient d’être réhabilité , a reçu la visite du président de l’Association nationale de la presse sportive  pour se faire une idée de son état avant la rencontre du match devant opposer en phase finale de la coupe d’Afrique le Sénégal  à la république de Madagascar .

Au terme de cette visite d’estimation, le président de l’ANPS Abdoulaye Thiam  reste sceptique quant à l’état  du stade jugé très petit pour une capacité d’accueil de 10.000 à 15.000 places contrairement au stade Léopold Sédar Senghor qui fait 60.000 places.

Les cabines réservées à la presse sportive regrette le président de l’Anapes sont jugées très petites, ce sont  véritablement  des cabines. L’état de la pelouse aussi ne permet pas aujourd’hui d’y organiser un match de football. A en croire , Abdoulaye Thiam, les autorités gouvernementales doivent tout faire pour éviter le syndrome  d’errance  de 2012 où le Sénégal  se rendait  dans les capitales africaines voisines  pour y jouer ses matchs internationaux.

Des propositions seront faites par l’ANPS aux fédéraux  au terme des concertations pour assurer la sécurité des journalistes de la presse sportive qui  seront accrédités. En tout état de cause, un certain nombre de dispositions doivent être prises pour l’homologation  du stade par la FIFA ( voir vidéo





Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*