,

L’ATHLÉTISME SÉNÉGALAIS AFFECTÉ PAR LES PROBLÈMES JUDICIAIRES DE DIACK (RESPONSABLE)

Les problèmes judiciaires de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme, Lamine Diack, affectent l’athlétisme sénégalais qui n’est plus représenté dans les instances internationales en charge de la discipline, a déclaré jeudi le vice-présent de la Fédération sénégalaise d’athlétisme, Youssou Diakhaté.

‘’Cette situation affecte la discipline parce que Lamine Diack fait partie intégrante de la Fédération sénégalaise d’athlétisme’’, a-t-il expliqué, au cours d’un point de presse. Il s’exprimait en prélude de la 9e édition des championnats nationaux d’athlétisme cadets (U18).

L’ancien président de l’IAAF (1999-2015) a été mis en examen après avoir été accusé de corruption. Il aurait reçu 1,5 million d’euros (environ un milliard de francs), somme en contrepartie de laquelle il se serait engagé à couvrir les pratiques de dopage de la Russie et à retarder des suspensions d’athlètes russes.

‘’Nous ne pouvons pas actuellement approcher certains avocats, que cela soit au niveau de l’IAAF ou au niveau des commissions d’enquête’’, a déploré le vice-président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme.

« J’ose dire qu’au niveau des instances de l’athlétisme mondial, le Sénégal est combattu. On n’a pas [eu] la part belle. Lamine Diack nous soutenait comme tout autre sportif. Il nous encourageait à nous surpasser », a-t-il déclaré.

Il ajoute qu’ »outre le Sénégal, l’Afrique n’est plus représentée au niveau de l’IAAF ». « Si l’Afrique ne se bat pas pour récupérer la place que Lamine Diack a eu la chance en tant que seul Africain à occuper, le continent ne bénéficierait que de postes de second rang », a-t-il prévenu.

aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

SUD MATIN DU 19 MAI 2017

Démolitions à Tivaouane-Peulh : Le ministre de l’Urbanisme s’explique