,

Le bras de fer Macky-Issoufou chez Ouattara

La bataille pour la présidence de la Commission de l’Uemoa s’annonce rude entre le Niger et le Sénégal. Chacun des deux pays veut le poste et l’a fait savoir par correspondance au Président ivoirien, Alassane Ouattara, président en exercice de l’organisation sous régionale.
Dakar a désigné Abdoulaye Diop, un ancien ministre du Budget de Wade, pour prendre la succession d’Hadjibou Soumaré, le président de la Commission démissionnaire. La décision a été notifiée à Alassane Ouattara.
De son côté, Niamey a fait part au Président de Côte d’Ivoire de son intention de briguer le poste. Invoquant un accord, remontant en 2011, entre l’ancien chef de l’État sénégalais, Abdoulaye Wade, et son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou.
Macky Sall a remis en cause cet accord. Soulignant qu’à partir du moment où le Niger n’a pas en contrepartie lâché au profit du Sénégal, comme stipulé dans le fameux protocole, le poste de vice-gouverneur de la Bceao, son pays était en droit de briguer la présidence de la Commission de l’Uemoa.
Dakar ne devrait pas reculer. D’autant qu’il a subi un revers pour la présidence de la Commission de l’Union africaine avec l’échec de la candidature d’Abdoulaye Bathily.
seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Grands projets d’infrastructures du PSE: le retour en force des groupes français au Sénégal

Thiès : trois individus interpellés avec 11 kg de chanvre indien