Accueil / International / Le CHEF de la diplomatie qatarie trouve «ÉTRANGES» les accusations de Donald Trump

Le CHEF de la diplomatie qatarie trouve «ÉTRANGES» les accusations de Donald Trump

Il est très étrange d’entendre Donald Trump accuser le Qatar de soutenir le terrorisme, étant donné la coopération militaire pluriannuelle entre Doha et Washington dans la lutte contre les terroristes, a déclaré le chef de la diplomatie qatarie.Mohammed bin Abdul Rahman al Thani, ministre qatari des Affaires étrangères, a confié  son opinion sur l’attitude des États-Unis envers Doha. « Les relations entre le Qatar et les États-Unis ont un caractère historique et se comptent en décennies. Après avoir signé un accord de coopération militaire et un accord de sur l’accueil d’installations militaires US, le Qatar a déployé des efforts considérables dans la lutte contre le terrorisme et a opéré cette lutte conjointement avec ses alliés dirigés par les États-Unis. Il est donc très étrange d’écouter la déclaration de Donald Trump, basée sur les opinons des dirigeants des pays qui ont des positions politiques fortes envers le Qatar », a-t-il affirmé.

Le chef de la diplomatie qatarie a également rappelé que différents services américains avaient toujours souligné le rôle de Doha dans leur lutte conjointe contre le terrorisme. Néanmoins, il a ajouté que le Qatar ne pouvait pas être d’accord avec Washington sur tous les sujets. Selon lui, il s’agit, notamment, du mouvement Hamas, que les États-Unis qualifient de groupe terroriste, mais qui n’est pour nombre des pays arabes qu’un mouvement de résistance légitime. « Le Qatar, lui, n’apporte pas son soutien au Hamas, mais au peuple palestinien. Notre assistance à la population de Palestine est évidente. Nous coopérons avec le gouvernement palestinien officiel. Ainsi, la présence de Hamas au Qatar ne signifie pas que nous le soutenons. Il se trouve ici en tant qu’un représentant politique », a expliqué M. al Thani. Donald Trump, a auparavant appelé le Qatar à cesser de financer les groupes terroristes, affirmant que l’émirat du Golfe l’avait historiquement fait « à un niveau très élevé ».

About Diouf Babacar

Voir aussi

TONNERRE DANS LE PACIFIQUE : L’US Navy DÉTRUIT son propre navire

Share this on WhatsApp Les derniers exercices navals RIMPAC dans le Pacifique ont été marqués …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)