,

Le chef de l’Etat Macky Sall veut une prise de conscience des différents acteurs qui tournent autour de l’Education, et de l’enseignement supérieur sur la nécessité d’apaiser les tensions pour ne pas hypothéquer les investissements consentis pour obtenir des résultats.

Lorsqu’on met autant de ressources pour un pays en développement dans un secteur, nous sommes en droit d’exiger la qualité et les résultats attendus pour un tel investissement » a-t-il fait savoir lors de a cérémonie d’ouverture de la Triennale de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique.

Poursuivant, Macky Sall a exiger des professeurs, enseignants et autres à travailler pour trouver une solution d’autant plus que qu’ « il est important que les moyens dégagés par les Etats et les partenaires servent vraiment à former des produits de qualité ».  Concernant ces sommes, le président de la République explique que pour améliorer les conditions d’enseignement, l’Etat a déjà consenti d’énormes sommes d’argent (1748 milliards de francs Cfa), ce qui relève le taux de croissance dans les investissements dans les écoles à 6,2%.

Et Macky Sall d’enfoncer le clou : «Evidemment, il faut d’abord former les ressources humaines, mais on ne peut pas aussi passer son temps à mettre autant de ressources pour des résultats mitigés. C’est cela le problème».  Se montrant plus clair, il martèle qu’«on ne peut pas continuer cet effort si à la fin nous n’avons pas les résultats escomptés».

Source : pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Affaire de la caisse d’avance : Sept (7) collaborateurs de Khalifa Sall entendus ce jeudi par le Doyen des juges

Vidéo : Cheikh Ndigueul Fall, guide des Baye Fall rend hommage à Cheikh Tidiane Sy al Maktoum