Accueil / International / LE CHEF NORD-CORÉEN DE LA DIPLOMATIE : Donald Trump a déclaré la GUERRE à nos citoyens

LE CHEF NORD-CORÉEN DE LA DIPLOMATIE : Donald Trump a déclaré la GUERRE à nos citoyens

 Pyongyang se réserve donc le droit d’abattre les bombardiers stratégiques américains. Selon le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Riyong-hoe, après que Donald Trump a déclaré la guerre à la Corée du Nord, Pyongyang est en droit d’abattre les bombardiers stratégiques américains. «Les États-Unis ayant déclaré la guerre à notre pays, nous avons le droit absolu de prendre des mesures de riposte. En particulier, nous nous réservons le droit d’abattre les bombardiers stratégiques américains, même s’ils n’enfreignent pas notre espace aérien», a-t-il précisé. En outre, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a ajouté que Pyongyang envisagerait toutes les options pour répondre au Président américain.

À la tribune de l’Assemblée générale des Nations-unies, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié samedi d’insultes les propos tenus par le Président américain Donald Trump au sujet du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, avant de proférer de nouvelles menaces à l’endroit des États-Unis. Qualifié de «gangster», de «personne dérangée», et de «roi menteur», le dirigeant américain «représente l’une des plus grandes menaces pour la paix», a ajouté le ministre. Donald Trump n’a pas pu rester coi: il a répondu par des menaces directes à l’encontre des autorités nord-coréennes sur Twitter.

Outre l’escalade verbale, une démonstration de force américaine s’est ajoutée au conflit entre Washington et Pyongyang. Des bombardiers US ont survolé une partie de la côte orientale de la Corée du Nord  pour montrer que Washington dispose «de nombreuses options militaires», a annoncé samedi le Pentagone. Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d’une frappe contre l Île de Guam, située dans l’océan Pacifique, qui abrite la base aérienne américaine d’Andersen et la base navale Apra Harbor.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Ivre, l’agent de sécurité du camping tombe dans la piscine avec son taser : 56 morts

Share this on WhatsApp C’est un drame sans précédent auquel ont assisté les quelques rescapés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)