Le Collectif assainir la presse va dérouler son plan d’actions à partir ce lundi

Le Collectif Assainir la Presse (CAP) a décide de rencontrer, ce lundi, les associations de presses, les hautes structures étatiques et les organisations internationales pour à mettre fin au phénomène des faux journalistes escroqueurs.

Le CAP compte exposer la situation des faux journalistes qui escroquent des organisateurs de rencontre pour des frais de transport. Une rencontre est prévue ce lundi avec les associations de presses, les hautes structures étatiques et autres organisations internationales.

« Nous sommes aujourd’hui confrontés à des problèmes sur le terrain. Parfois, on rencontre des gens qui se disent journalistes, alors qu’ils ne le sont pas. Ils imposent les organisateurs à leur donner du transport par la force. Pour éradiquer ces pratiques-là, nous avons décidé, à partir du lundi, de dérouler notre plan d’actions qui consiste à rencontrer les institutions étatiques pour les sensibiliser sur ces pratiques », annonce Massaer Dia.

Poursuivant sa déclaration, le porte-parole du CAP annonce qu’ils vont « rencontrer les organisations internationales et les associations de presse tels que le Synpics, le CORED, la Convention des jeunes reporters pour les sensibiliser sur ces pratiques malsaines qui ternissent l’image des journalistes », informe Massaer Dia, porte parole du CAP ».

  Source : pressafrik

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*