lundi , octobre 15 2018
Accueil / A la une / Au TPIY, le suicide en direct d’un accusé

Au TPIY, le suicide en direct d’un accusé

La Haye (AFP) – Un accusé croate de Bosnie, Slobodan Praljak, s’est donné la mort mercredi au moment de l’énoncé de son verdict devant le tribunal pénal international à La Haye, traumatisant ses juges et plongeant la Croatie qui l’a soutenu jusqu’au bout dans un état de choc.

Ce mercredi devait clore le dernier procès devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), qui ferme ses portes en décembre. Il a pris une toute autre tournure, dramatique, lorsque Slobodan Praljak a sorti une fiole de sa poche et avalé son contenu de couleur marron. Son avocat a immédiatement prononcé le mot “poison”, une situation inédite dans la salle feutrée du tribunal.

“Un des six accusés dans le procès (…) est mort aujourd’hui à l’hôpital HMC de La Haye”, où il a été transporté après avoir “bu un liquide dans la salle d’audience”. “Il s’est rapidement trouvé mal”, a déclaré Nenad Golcevski, porte-parole du tribunal, visage fermé et sueur sur le front, devant des journalistes.

Personne ne sait encore comment l’accusé a pu entrer dans l’enceinte du tribunal avec une fiole contenant du liquide, le porte-parole refusant de “communiquer là-dessus”.

“Praljak n’est pas un criminel”, “je rejette votre verdict”, avait déclaré l’accusé juste après la confirmation par le tribunal de sa condamnation à 20 ans de prison, debout devant les juges, le regard dur et déterminé.

Puis, l’homme aux cheveux et à la barbe blanche a sorti une fiole de sa poche et a avalé son contenu.

Une onde de choc et de stupeur s’est propagée dans la salle d’audience. Quelques instants après, des journalistes de l’AFP ont pu voir des secouristes se précipiter à l’intérieur du tribunal survolé par un hélicoptère.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

About Ibou Kane

Voir aussi

Commercialisation de l’huile raffinée d’arachide: L’Etat suspend désormais l’importation de l’huile

Share this on WhatsApp L’Etat du Sénégal ne semble pas badiner dans sa logique de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)