Le Fisc réclame 25 milliards à la SAR, la raffinerie en passe de mettre la clef sous la porte

GRANGEMOUTH, SCOTLAND - NOVEMBER 1: BP's Huge oil refinery complex continues it's 24 hour production of petroleum and gas, November 1, 2004 at Grangemouth in central Scotland. Continuing instability in the Middle East is propping the price of crude oil at close to $50 a barrel, impacting in turn on global economies. (Photo by Christopher Furlong/Getty Images)

C’est ce mardi qu’un conseil d’administration devait se tenir pour permettre à Locafrique Holding de devenir actionnaire majoritaire de la boîte mais, des sources du journal renseignent que des administrateurs comptaient poser le problème du manque à gagner de 15 milliards de Fcfa et des huit bateaux de gaz commandés et payés en avance dans des conditions scandaleuses.

Ainsi, ce redressement pourrait mettre la SAR, genoux à terre se retrouvant avec un manque à gagner d’un milliard de Fcfa. Par ailleurs, Locafrique Holding avait déjà mis sur la table 46 milliards de Fcfa pour le programme de modernisation de la SAR pour 2018 et avait en outre acquis les 34% du capital détenu par Saudi Bin Laden.

Ceci conjugué au fait que l’Etat et Locafrique Holding devaient finaliser l’acquisition des 17% restants pour ainsi donner au second nommé 51% des parts pour qu’en outre, ce dernier puisse mobiliser les fonds et ainsi accompagner la raffinerie pour ses autres projets en cours, la société sénégalaise perd gros.

Source: SENNEWS




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*