,

LE GAMOU DE FANSOU BODIAN DOIT ÊTRE INSCRIT DANS LE CALENDRIER NATIONAL DES MANIFESTATIONS RELIGIEUSES (ORGANISATION)

Le grand Gamou de Bignona, organisé tous les ans par le guide religieux El Hadji Ousmane Fansou Bodian, doit être inscrit dans la calendrier national des manifestations religieuses compte tenu de son « ancrage national et de sa dimension internationale », a estimé le président du comité d’organisation de l’évènement, Abdoul Aziz Karim Diédhiou. « Nous voulons la tenue [d’une rénion nationale] au niveau de Dakar et qui sera [présidée] par le ministre de l’Intérieur. Le Gamou de Bignona qui en est à sa 27ème édition dépasse largement les frontières du Sénégal. C’est un rendez-vous religieux international qui mérite d’être préparé au plus haut niveau », a expliqué M. Diédhiou.
 Il s’exprimait jeudi au sortir d’un CRD préparatoire à la 27ème édition du « grand Gamou de Bignona », prévu le 5 mai, en présence du gouverneur et de plusieurs chefs de service. « Cela fait très longtemps que nous avons formulé cette doléance, mais nous n’avons pas encore reçu une réaction favorable de l’Etat. C’est vrai que l’Etat est en train de beaucoup faire en s’impliquant dans l’organisation, mais cette doléance nous tient à cœur », a insisté le président du comité d’organisation.
 Le préfet de Bignona, Amadou Lamine Guissé a pris la décision d’organiser cette année ce grand rassemblement religieux annuel au stade départemental de Bignona pour pouvoir contenir les milliers de fidèles qui viennent assister à ce rendez-vous qui enregistre la présence, outre des Sénégalais de l’intérieur, des fidèles de la Gambie, de la Mauritanie, de la Guinée et de la diaspora. Selon le gouverneur de Ziguinchor, Guédji Diouf, des instructions sont données « pour matérialiser les engagements pris par les autorités administratives et les différents chefs de service dans les domaines de la sécurité, de l’éclairage public, de la disposition en denrées alimentaires, des bâches à eau et des toilettes mobiles ».
 Né en 1942 à Diégoune, dans l’arrondissement de Tendouck, en plein Blouf, El Hadji Fansou Bodian est un chef religieux, un soufi humaniste, connu à travers la Casamance et dans des pays de la sous-région comme la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali et la Mauritanie. Après avoir séjourné dans plusieurs pays (Maroc, Egypte, Tunisie, Arabie Saoudite, Iran et Syrie), pour approfondir ses connaissances islamiques, il s’est établi à Bignona pour vulgariser l’Islam.
 Considéré comme l’une des grandes figures de l’Islam dans la région de Ziguinchor, El Hadji Ousmane Fansou Bodian a réussi à implanter un réseau de plus de 300 écoles et instituts islamiques pour la formation des jeunes et l’encadrement de plusieurs imams sénégalais et de pays étrangers. Il est aussi connu pour ses nombreuses démarches dans la recherche de la paix en Casamance et l’instauration d’un dialogue interreligieux.
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

La Corée du Nord RÉPONDRA à une «ATTAQUE nucléaire par une attaque NUCLÉAIRE»

Incendie DAAKA : Kouthia assène des vérités crues