Le Japon RECTIFIE les détails du vol du MISSILE nord-coréen

Selon les dernières informations de l’armée japonaise, le missile tiré par la Corée du Nord a parcouru 3.700 kilomètres, atteignant une altitude maximale de 800 km, avant de s’abîmer à 2.200 km du Japon. Le secrétaire général du gouvernement japonais Yoshihide Suga a donné des précisions à propos du vol du missile lancé dans la nuit de jeudi à vendredi par la Corée du Nord. D’après les dernières données, le missile a parcouru 3.700 kilomètres et atteint une altitude maximale de 800 km. «En survolant le territoire du Japon, le missile est tombé à 2.200 du cap Erimo sur Hokkaido», a-t-il souligné. Dotée d’une portée d’au moins 3.700 kilomètres, le missile nord-coréen est capable d’atteindre l’île de Guam, où se trouve une base militaire américaine, une fois lancé dans la direction sud-est. Les militaires américains ont suivi la trajectoire du missile et ont pu établir qu’il s’agissait d’un engin de moyenne portée, a annoncé le commandant Dave Benham, porte-parole du PACOM basé à Hawaï. Plus tôt, l’armée sud-coréenne a donné sensiblement les mêmes estimations, notant que le missile avait atteint une hauteur de 770 kilomètres, avait parcouru 3.700 kilomètres et était tombé à 2.000 de Hokkaido. Suite au tir, les habitants de plusieurs préfectures japonaises ont été appelés à se mettre à l’abri.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*