,

Le Koweït RÉINTRODUIT le service MILITAIRE universel à cause des TENSIONS régionales

Le Koweït a commencé à réappliquer la loi sur la conscription universelle qui a été abrogée il y a 16 ans. Ceux qui essaieront d’échapper à leurs obligations militaires risquent la prison. De plus, l’infraction n’aura pas de délai de prescription, car elle est dirigée contre l’État et la société. La loi sur la conscription universelle, abrogée il y a 16 ans, a été réintroduite au Koweït pour faire face à la menace terroriste et à la situation régionale. Le ministère koweïtien de la Défense donne 60 jours à ces citoyens, qui ont atteint l’âge de 18 ans avant le 10 mai 2017, pour s’inscrire dans les centres de recrutement ou sur Internet. «Ceux qui dérogent à l’inscription devront servir pendant trois (3) mois de plus. En outre, ils risquent des peines de prison allant de deux (2) à trois (3) ans, une amende et une interdiction de quitter le territoire du Koweït», a déclaré le ministère. Cependant, divers avantages, en fonction du niveau d’éducation, seront accordés aux conscrits y compris la protection de l’emploi, le maintien de leurs salaires et des facilités pour rentrer dans la fonction publique. Le Koweït devient donc le 11e pays arabe avec un service militaire obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LES MINISTÈRES DE L’ENVIRONNEMENT ET DE L’HYDRAULIQUE HARMONISENT LEURS INTERVENTIONS DANS LA LUTTE CONTRE LES “NUISANCES ET POLLUTIONS”

UN FOOTBALLEUR IVOIRIEN OUVRE UNE ACADÉMIE DE FOOTBALL À THIÈS